Septembre 23, 2018
Par Vigilances Isere Antifascisme
214 visites


 

“Avant les gens avaient honte d’être raciste, maintenant ils trouvent que c’est une qualité.”   (un chauffeur de car, en Isère)
 
 Dans le sillage du racisme encore un peu “honteux” et allusif de l’extrême-droite “officielle”, ( c’est à dire celle qui est déjà bien installée dans les médias et les jeux politiques),  tout un camp assez nouveau de la fachosphère a décidé de passer à la vitesse supérieure.
Les nazis-identitaires, très inspirés par “l’alt right” et les suprémacistes blancs des Etats-Unis,  veulent une libération totale de la parole raciste.
Ils veulent faire tomber le barrage moral formé par la mémoire des horreurs du nazisme et du fascisme.
Ils veulent faire du racisme “une valeur positive” (sic), assumée fièrement et impulser “un racisme de masse” (sic).
De plus, ils enc…




Source: