Août 13, 2016
Par Le Monde Libertaire
7 visites


par PAT DE BOTUL le 13 août 2016

Démagogie

David Lisnard, le maire (LR) de Cannes (Alpes-Maritimes) a interdit le port sur ses plages du burkini (le maillot islamique féminin qui couvre intégralement le corps mais pas le visage), dont jusqu’à ce jour le port est légal. Soit, mais l’argumentaire est plutôt bancal : «L’accès aux plages et à la baignade sont interdits […] à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime». En effet, que viennent faire l’évocation de la laïcité, de l’hygiène et de la lutte contre le terroriste avec un vêtement dont le port pose d’abord et surtout les question épineuses du rapport au corps, du sexisme, du machisme, de l’ostracisme, du libre arbitre, voire du communautarisme, etc. Or, l’arrêté semble surtout servir un discours répressif tous azimuts développé par la droite et l’extrême-droite, sous couvert de politique sécuritaire contre le terrorisme. (Voir la brève du 12 août “La surenchère sécuritaire”).

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: