par Céd. le 11 octobre 2020

Délit… Délit…

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5153

Le délit de sale gueule génère divers tourments
Au compte desquels l’accusation sans fondement.
Le délit de fuite accompagne aussi fréquemment
La chasse menée par les sbires du gouvernement.

Le délit d’initié et la délinquance en col blanc
Font l’objet d’un traitement nettement plus clément.
Le délit d’atteinte à l’action de la justice justement
Est d’emblée supprimé quand règne le tyran.

Le délit d’obsolescence programmée des gens
N’a pas trouvé place dans les codes et les règlements.
Pourtant, la logique implacable du capital entreprend
De jouer la carte de la substitution et du remplacement.

Déterminés et sanctionnés par les valets des puissants
Les délits visent certains comme par enchantement.
Il est alors aisé de crier haro sur le contrevenant
Choisi homme, jeune, basané et de préférence migrant.

Céd.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …

1

le 12 octobre 2020 02:02:03 par Luisa

On aimerait pouvoir éviter d’employer le triste mot de « fascisme » mais …. il est désormais impossible d’en faire l’économie


Article publié le 12 Oct 2020 sur Monde-libertaire.fr