À l’occasion de l’anniversaire de notre mouvement le 16 et 17 novembre, nous dédions notre fête à tous les soulèvements populaires dans le monde.

Depuis 1 an, nous, Gilets jaunes, nous sommes soulevés pour la justice sociale, la justice fiscale, la justice écologique, la démocratie directe, la liberté et la dignité, pour devenir maîtres de notre avenir.

Un an après, de nombreux soulèvements ont lieu partout dans le monde, Chili, Irak, Catalogne, Liban, Hong Kong, Algérie, Équateur, Soudan, Colombie, Haïti, Guinée-Conakry, etc.

Nous nous sentons frères et sœurs et alliés de ces mouvements partout dans le monde. Nous exigeons la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et l’arrêt de la répression étatique.

Nous vivons dans un système globalisé et impérialiste. Pour changer les choses, nous devons agir tous ensemble. En s’alliant, les peuples en révolte pourront transformer leurs conditions de vie. Nous appelons, dans un premier temps, à agir en commun sur le week-end du 16 et 17 novembre et à créer et renforcer des jonctions entre les peuples en lutte.

Le 16 et le 17 novembre, nous fêterons l’anniversaire de notre soulèvement. Nous le dédions à toutes les révoltes en cours dans le monde, à tous nos alliés dans le soulèvement planétaire en cours. Nous serions heureux de le célébrer en solidarité et le partager avec les peuples en révolte partout dans le monde.

Nous vous invitons à fêter cet anniversaire par de premières actions communes, notamment des banderoles conjointes reprenant les hashtags :

#RevolutionEverywhere #QueSeVayanTodos الشعب يريد سقوط النظام #

Les peuples du monde entier veulent la chute du système !

Pour créer une jonction entre les peuples en révolte, une adresse électronique est créée pour pouvoir recevoir les messages de tous les peuples en révolte et collectifs du monde entier ainsi que les photos des bannières de la lutte commune que nous ferons :

revolutioneverywhere(at)riseup.net

Des Gilets jaunes de toute la France réunis en assemblée des assemblées les 2 et 3 novembre 2019


Article publié le 13 Nov 2019 sur Paris-luttes.info