84 views


Le bilan de ces trois derniers mois est clair.

– Des patrons qui ne pensent qu’à leurs profits.

– Des cadres dirigeants, en télétravail, qui organisent le boulot des autres sans protection face au virus.

– Un gouvernement menteur, larbin des grandes entreprises. Il a voulu cacher sous le tapis la misère du système de santé, la pénurie de masques et de tests. Et il prend le risque d’une seconde vague de contamination en renvoyant des millions d’enfants à l’école et de salariés au travail.

A nous d’agir et de décider !

La grande majorité de la population doit-elle subir les effets de la crise économique qui arrive ? Pour garantir les immenses richesses d’une petite minorité ? Doit-on payer la facture qu’elle va nous présenter ? Hors de question !

Dans l’intérêt de tous, il faut :

– construire un système de santé 100 % public, regroupant hôpitaux, cliniques et Ehpad

– une production 100 % publique du médicament pour ne plus dépendre des actionnaires

Nous travaillons et produisons les richesses. Maintenant, c’est à nous de décider. Avec des entreprises gérées par leurs salarié·e·s, et contrôlées par la population. Pour produire et distribuer ce qui est utile, satisfaire enfin les besoins en logement, santé, éducation, culture. Tout en préservant le climat. Pour éviter les licenciements. Pour prévenir et se préparer à d’autres crises, sanitaires ou climatiques.

Syndicats et population ont décidé de milliers d’initiatives de solidarité pour faire face au chaos du système. Organisons-nous pour les faire converger. Pour construire nous-mêmes notre futur.




Source: Ucl-vosges.org