En janvier 2011, la population tunisienne se soulève et chasse le dictateur Ben Ali. Égypte, Espagne, Libye, Syrie, etc., partout les peuples se dressent contre l’oppression et l’injustice sociale et cherchent à reprendre leur destin en main.

Quelques années plus tard, les gilets jaunes appliquent à leur tour des stratégies de démocratie directe, de résistance populaire et d’auto-organisation.

Discussion débat sur ces différentes luttes et expériences, avec l’intervention de compagnons tunisiens, de gilets jaunes et de la CNT-AIT – Paris.

Au 7, Rue Saint-Rémésy le 14 juin à partir de 20 heures.


Article publié le 11 Juin 2019 sur Iaata.info