Amiante : silence et mensonge, autour des souffrances et préjudices subis par les victimes de l’amiante. Silence et mensonge médical complétant et couvrant le mensonge industriel, et tendant à faire passer les cancers dont sont atteintes les victimes de l’amiante pour une fatalité. Actuellement encore, chaque jour, 10 décès en France et 102 dans le monde sont imputables à l’amiante.



Les industriels en pleine connaissance de cause ont tenté de maintenir son usage. Non seulement dans les lieux de travail, mais aussi dans l’habitat et tout notre environnement. Depuis 25 ans, ce scandale est dénoncé par des particuliers et des associations (comme Ban Abestos France) se fixant comme objectif l’interdiction mondiale de l’amiante.

Ce combat a permis de briser l’invisibilité des victimes de maladie liée à l’amiante. Combat toujours en cours, inutile de préciser.

Le livre de Virginie Dupeyroux est un cri d’alarme et de colère qui participe pleinement à ce combat contre le silence et le mensonge.


Article publié le 25 Nov 2019 sur Paris-luttes.info