par PAT DE BOTUL le 22 mars 2016

De profondis !

Lagardère annonce une nouvelle réduction des effectifs dans les journaux du groupe qui a entraîné une grève illimitée et sans précédent des salariés de la branche presse. Lagardère a annoncé un plan de 220 départs volontaires dont les effectifs ont déjà été réduits de 800 personnes en trois ans, afin “d’améliorer la rentabilité” de ce secteur qui pourtant… gagne beaucoup d’argent ! De fait, le Journal du dimanche n’est pas paru cette semaine et les titres Elle, Télé-7 jours et Paris Match, pourraient ne pas, non plus, paraître.
Si nous ne pleurerons pas cette presse poubelle, nous constatons une fois de plus que les décisions patronales visant à augmenter les profits se font au détriment des salariés.
Patron voyou !

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …