Janvier 4, 2021
Par Lundi matin
388 visites


« Quelque part quelqu’un est chien et aboie Ă  la lune

Quelqu’un est nĂ©e chinoise et maintenant elle a dix-sept ans

Quelqu’un c’est une blonde et sa sƓur est vive, vĂ©ritablement pĂ©tulante

Quelqu’un son pùre est highlander

Quelqu’un 
 et puis ça lui a retenti sur les reins et maintenant fini, il dit qu’il aime autant mourir à l’hîpital

[Photo : Bernard Chevalier]

Quelqu’un il a de grosses solives à sa maison

Quelqu’un, il veut encore un peu de crùme. Mais l’autre quelqu’un, c’est l’existence de Dieu qui le chipote

Quelqu’un vient d’avoir un moment de fiertĂ© qu’il expiera durement

Quelqu’un, il pleut

Quelqu’un, cette fois il pleut fort

Quelqu’un les gens d’à cĂŽtĂ© rentrent Ă  l’instant

Quelqu’un il n’y a pas eu de brise aujourd’hui, et la houle de fond est encore forte

Quelqu’un, il pleut toujours : mauvais pour le toit

Quelqu’un part, quelqu’un renaĂźt insecte, se nourrissant d’excrĂ©ments tout le jour, ses antennes trempant dans la substance fĂ©tide ; essayant de se souvenir d’une vie antĂ©rieure, malgrĂ© lui, il songe Ă  une future quand les excrĂ©ments seront plus nombreux et plus uniformĂ©ment rĂ©pandus de maniĂšre qu’il y en ait pour tous

Quelque chose quelque part est rail, sous un train six cents tonnes, et plie et vibre, et enfin se redresse 
 Â»

Quelque part, quelqu’un. Henri Michaux

Quelque chose en bonnet de nuit

Quelque chose nuit à la santé

Quelque chose c’est le jour qui l’effraie

Quelque chose le temps ne passe pas

Quelque chose l’ennui lui dĂ©vore les tripes

Quelque chose Rien n’est trop beau pour l’art, et il engloutit une barre d’esquimau

Quelque chose la vie lui pĂšse comme un concept

Quelque chose la mort est son smoking, son désir, sa condition et son refrain

Quelque chose elle est nue sous les Ă©toiles

Quelque chose un couteau luit sous la lune

Quelque chose compte les morts sans pourquoi

Quelque chose ajoute des parce que à l’hîpital

Quelque chose elle sent la rose de parfum fané

Quelque chose la noyade les a engloutis

Quelque chose la nuit dehors pieds nus un 31 dĂ©cembre

Quelque chose la matraque dans son slip, il attend l’ordre et la sort

Quelque chose une touffe de cheveux abandonnée au rayon céréales bio, entre deux paquets de quinoa

Quelque chose elle retrousse sa jupe Ă  la caisse pour montrer au vigile que non rien

Quelque chose elle laisse 2/3 des marchandises sur le tapis roulant, ne pouvant en rĂ©gler qu’1/3

Quelque chose c’est son beurre dans les Ă©pinards

Quelque chose c’est son beurre sur du beurre

Quelque chose la crĂ©miĂšre violĂ©e dans l’arriĂšre-boutique par son patron

Quelque chose un cheveu oublié sur le fromage

Quelque chose c’est un juif qui se demande « qu’est-ce qu’ĂȘtre juif ? Â»

Quelque chose c’est un Gazaoui devenu sourd et muet lors d’un bombardement

Quelque chose son Visage est son Dieu

Quelque chose si pĂąle de mine

Quelque chose la Sainte Ă©tude l’a rendu malade

Quelque chose il est adossé dans son fauteuil, devant son bureau, derriÚre lui sa bibliothÚque bien fournie, pour la photo

Quelque chose un crùne mi chauve lustré par le plat de la main de la pensée

Quelque chose c’est le cuir de ses chaussures à 800 balles la paire

Quelque chose la vanitĂ© c’est son Style

Quelque chose la porte entrouverte ne supporte pas le froid

Quelque chose il n’aime la chaleur que sous la couette du Livre, le dĂ©sert l’incommode

Quelque chose, plutĂŽt Rien que quelque chose

Quelque chose, Quand tous les hommes vivront d’amour, Il n’y aura plus de misùre, Les soldats seront troubadours, Et nous nous serons morts mes frùres

Quelque chose il crache sur le Spectacle

Quelque chose il encadre son crachat

Quelque chose, Ă  l’ombre d’un grand poĂšte, dĂ©conne dans le vide

Quelque chose mesure son incommensurable rien

Quelque chose « c’est toujours mieux que rien Â»

Quelque chose, Ă  force de laver la souillure, la soude lui a rongĂ© les doigts jusqu’à l’os

Quelque chose, il regrette le va et vient des culs des lavandiĂšres au lavoir

Quelque chose, elle lui balance le torchon en pleine face, aussitĂŽt il en fait un suaire

Quelque chose, il voudrait voyager dans le plurivers des mondes, il reste confiné dans ses 9 mÚtres carrés

Quelque chose il plume le dos de son dĂ©sespoir, fait griller l’oiseau de malheur sur un feu de bois, ne mange que les ailes et laisse le reste Ă  son chien

Quelque chose, il jette ses forces aux orties, revigoré il explose mais ne sait pas pourquoi

Quelque chose il dĂ©chire raison, causes et effets, et se couvre du manteau trouĂ© d’Arlequin

Quelque chose, il a froid, ses copains aussi sous un tunnel

quelqu’un




Source: Lundi.am