Agents déployés le 16, Photo initialement publiée sur la page facebook « Paul-Va Lève Toi »

Montpellier Poing Info, le 18 octobre 2018Comme celle du mardi 16 octobre, l’assemblée générale de l’université Paul Valéry contre Parcoursup et loi ORE prévue dans la matinée du 17 octobre a été empêchée par la société de sécurité privée APS Sud mobilisée par l’administration du campus. Un évènement qui fait échos au  délibéré rendu hier par le tribunal de grande instance de Nanterre, qui condamne deux étudiants mobilisés pendant les évènements du printemps dernier à de lourdes peines.

Cette nouvelle tentative de tenir une assemblée générale faisait suite à celle de la veille, et se voulait acte de protestation contre le déploiement de vigiles à l’entrée des bâtiments de l’université aux heures où l’assemblée générale était censée avoir lieu. Une pratique complètement inédite sur le site universitaire Montpellier-3. D’après le communiqué du comité de mobilisation, certains membres du personnel se seraient même vus « interdire de participer aux AG sans l’autorisation de la Direction générale des Services (DGS)».Une nouvelle réunion de ce comité de mobilisation est donc prévue le vendredi 19 octobre sous le parvis des amphis A, B et C à 14h.

Au même moment à Nanterre, le tribunal de grande instance rendait son délibéré pour le procès du 19 septembre où trois étudiants mobilisés étaient accusés de violences sur des forces de police. Une relaxe, une condamnation à quatre mois de prison avec sursis et une autre à six mois fermes avec aménagement de peine. Pendant l’audience, les intéressés avaient nié tout recours personnel à la violence pendant l’évacuation par les CRS du bâtiment où se tenait une assemblée générale. « On était en train de calmer les étudiants en pleine AG et j’ai été menotté et extrait en dehors de la salle. Je n’ai exercé aucune violence », avait affirmé l’un des accusés.

Les universités Paul Valéry à Montpellier et Nanterre avaient été deux fers de lance de la contestation étudiante de l’an dernier.

Source: http://www.lepoing.net/de-nanterre-a-paul-valery-la-repression-cherche-a-etouffer-le-mouvement-etudiant/ -