Après avoir gagné tous les États-Unis, l’onde de choc des insurrections de Minneapolis provoquées par le meurtre de Georges Floyd gagnent la France. À l’appel de lycéens, ils étaient bien plus de 5000 dans les rues de Montpellier ce mercredi soir pour dénoncer le racisme et les crimes policiers, de Georges Floyd à Adama Traoré en passant par Zineb Redouane. L’enthousiasme des manifestants, à Montpellier comme ailleurs, laisse présager qu’un nouveau mouvement social pourrait bien éclater.


Article publié le 05 Juin 2020 sur Lepoing.net