Juin 28, 2021
Par Le Monde Libertaire
311 visites


Image par OpenClipart-Vectors
En 1979, Robert Boulin était retrouvé « noyé » dans 30 cm d’eau d’un étang de St Léger en Yvelines. Ancien ministre, membre du parti gaulliste du moment, il était pressenti pour être nommé 1er ministre par Giscard, ce qui aurait plombé la carrière du jeune maire de Paris, Jacques Chirac.
Une enquête « étrange » fut menée. Refus d’entendre des dizaines de témoins dont les témoignages infirmaient la thèse du suicide, refus de réaliser une autopsie, embaumement empressé du corps sans prévenir la famille, disparition mystérieuses de pièces à conviction dont les poumons dont il était clair que sans présence d’eau cela aurait pu inciter à penser que Boulin était mort avant d’être « mis » dans l’étang, refus d’enquêter sur les traces de coups au visage figurant sur les photos… Bref, il y avait, et il y a toujours, une volonté manifeste de la part de l’État et de la magistrature aux ordres d’étouffer l’affaire en freinant des quatre fers.

Pugnace et tenace comme pas possible, la fille Boulin vient d’attaquer l’État pour faute lourde en accusant les deux magistrats instructeurs de Versailles de ne pas travailler (quasi aucun acte d’instruction en cinq ans malgré de nombreuses demandes). Est-il besoin de le préciser, cette énième instruction en 42 deux ans va encore traîner en longueur, lenteur et immobilisme, comme les précédentes. La « Justice » n’est pas pressée de dévoiler le secret de polichinelle de ce crime « accidentel » (tabassage ayant mal tourné) d’État réalisé par le SAC (Pasqua) sur les ordres du « grand » (dixit Chaban Delmas en privé), à savoir Chirac. Par contre…

Par contre, de novembre 2018 à novembre 2019, cette même « Justice » s’est empressée de juger (majoritairement en comparution immédiate) 3204 gilets jaunes et d’en condamner 2282 à des peines de prison.

De cela, de cette « Justice » à géométrie variable, servile à l’égard des puissants et dure aux gueux, ni les médias aux ordres ni les réseaux « sociaux » ne parlent !

Étonnant, non !

Jean-Marc Raynaud




Source: Monde-libertaire.fr