Vous passerez totalement à côté de cet article si vous ne prenez pas connaissance avant de le lire, des différents signes de reconnaissance entre les fans de “l’humoriste” fasciste Dieudonné, qui comprennent “Shoahnanas” et “Au dessus, c’est le soleil“.

Ainsi, pour la première fois depuis la création du collectif il y a près de huit années maintenant, nous ne donnerons pas de conclusion sourcée et factuelle à la suite de ce questionnement. En effet, il nous est impossible d’affirmer qu’il y a bien dissimulation intentionnelle de propagande fasciste tout comme nous sommes totalement incapables de vous affirmer que cela n’a pas été fait intentionnellement.

Nous nous contenterons ainsi de poser la question et c’est vous et vous seuls qui y répondrez si vous estimez avoir en votre possession tous les éléments vous permettant d’en tirer une conclusion.

Pourquoi le choix le l’ananas dans le cas présent? L’ananas pousse dans les contrées chaudes de l’hémisphère sud et en aucun cas dans les différentes régions au sein desquelles se trouvent ces villas exhibées dans un énième dispositif télévisuel, “Bienvenue en vacances” où la droite patronale naturalise l’inégalité extraordinaire qui existe face au logement en mettant en scène des petits bourgeois réactionnaires obscènes et insultants. Si l’idée était d’illustrer les vacances, il y avait possibilité de choisir des pêches, un melon, une salade de fruits, qui eux, poussent sous nos latitudes tout comme dans les immenses jardins de ces villas.

Même chose pour le choix et le positionnement sur l’infographie du chapeau, accessoire que l’on porte principalement quand il fait soleil et qui est situé au dessus de l’ananas.

Alors on pourra nous répondre qu’il ne s’agit pas de la “quenelle“, ce salut nazi renversé et encore moins de “Petit Poneyfredonné malencontreusement par la nouvelle animatrice de TF1, alors qu’elle était sur M6, chaîne de droite patronale déployant elle aussi beaucoup d’énergie au but de naturaliser une inégalité verticale face à l’accès au logement.

Ainsi, nous laisserons à tout un chacun le loisir d’en tirer les conclusions qui doivent s’imposer. Soit la bourgeoisie patronale de télé, qui serait alors toujours avide de sang, n’a pas tiré les conclusions qui s’imposaient après les terribles événements du Gilet, mouvement qui a envoyé 11 pauvres gens à la mort, soit il s’agit d’une simple coïncidence, d’un hasard fâcheux qui est totalement étranger à la pensée patronale et fasciste de Dieudonné.


Article publié le 13 Sep 2020 sur Lesenrages-antifa.fr