Mai 24, 2022
Par Attaque
252 visites

Scenes from the Atlanta Forest / lundi 16 mai 2022

Au premières heures de lundi, une maison en lien avec l’entreprise Dodd Drilling a été taguées avec des slogans comme « Dodd Drilling, dehors», « Stop Cop City » et « Laissez tomber l’Atlanta Police Department ».

Aux connards de Dodd Drilling : lundi dernier, un bulldozer avec votre logo a forcé son chemin dans la forêt de Weelaunee et il a laissé derrière lui une traînée de destruction long d’une trentaine de mètres. Les défenseur.euse.s de la forêt on répondu rapidement, avec des pierres et de la rage, mais les dégâts étaient déjà faits.
Malgré l’absence de permis, vous avez laissé que la police d’Atlanta utilise votre matériel pour intimider et blesser la forêt et ses habitant.e.s. Aujourd’hui, vous savez ce que c’est d’avoir son propre espace envahi. Vous êtes venu chez nous, du coup nous sommes venu.e.s chez vous. Toutes les forêts sont connectées – votre propriété privée n’est pas si privée que vous le pensez. Nous exigeons que vous restez en dehors de la forêt de Weelaunee et que vous arrêtez de travailler avec la police d’Atlanta et les entreprises qui ont des contrats pour construire le centre d’entraînement policier « Cop City ».
A tous les autres qui pourraient soutenir la Cop City : cela pourrait coûter plus cher que ce que vous pensez, d’un point de vue financier ou autre. De nombreuses créatures tiennent profondément à cette forêt et sont prêtes à la défendre. Chaque partenaire de la police d’Atlanta ou chaque entrepreneur qui a des contrats pour le centre d’entraînement « Cop City » est notre ennemi et notre cible potentielle.
Aux autres parties intéressées : l’adresse principale de l’entreprise Dodd Drilling est une maison dans un lotissement, dans un cul de sac, au 64 Timber Walk, Dawsonville (en Géorgie). Le jardin arrière comprend une belle forêt, facile à visiter.
La forêt de Weelaunee n’est pas en train de mourir ; elle est en train de se faire tuer et ceux qui sont en train de la tuer ont des noms et des adresses. On peut trouver une liste des méchants d’Atlanta sur le site stopreevesyoung.com

Quelques fées* (sexy) des forêts

* Note d’Attaque : le mot fairy, littéralement « fée », est aussi utilisé comme insulte à l’encontre des homosexuels, genre « tapette ».




Source: Attaque.noblogs.org