C’est au détour d’un article de Reporterre que l’on apprend que Corinne Orzechowski, ancienne préfète d’Indre-et-Loire nouvellement nommée dans l’Oise en août 2020, commence en fanfare sa nouvelle mission.

Dans ses nouvelles terres, la voilà fin prête à privatiser les forêts pour les réserver aux chasses à courre. Elle a ainsi pris un arrêté pour limiter l’accès au public dans six zones de la forêt de Compiègne. Considérant que la forêt appartient à l’État et que les militants anti-chasse se mettent en danger dans leurs actions de protestations, elle prend la décision d’interdire l’accès à des zones forestières chaque mercredi et samedi du 15 septembre 2020 au 31 mars 2021 pour les réserver aux chasseurs.

Ce qui est encore plus atterrant est que cet arrêté repose sur un précédent pris l’année 2019 par son prédécesseur : Louis Le Franc… qui a officié en Indre-et-Loire avant Corinne Orzechowski. Il avait notamment participé au redécoupage des territoires en réduisant les 20 intercommunalités à 12, entrainant dans cette réforme une dégradation des conditions de travail des salarié·es lors de la fusion des personnels et des actifs financiers et immobiliers des communes concernées.


Article publié le 02 Oct 2020 sur Larotative.info