Juillet 18, 2019
Par Vosstanie
194 visites


Dans la rubrique  
ce que n’est pas le communisme (2)
La commune comme esprit de cloché
 

Il
a peu nous fĂ»mes confrontĂ©s Ă  un slogan ou une accroche d’un texte que nous
serions tentés de retourner en une question :


“L’autonomie, au sens rĂ©volutionnaire, est la volontĂ© et la capacitĂ© d’une
communautĂ© de s’organiser et de s’autogouverner sur un territoire restreint, la
commune, qui, fĂ©dĂ©rĂ©e Ă  d’autres communes, forme la commune des communes”… ?

Outre le fait que le sens “d’autonomie” n’est pas vraiment explicitĂ© ou que nous l’interprĂ©tons  comme une forme de sĂ©paratisme issu de la bonne volontĂ©, c’est Ă  dire de ceux qui
“veulent” s’organiser, il reste tout Ă  fait discutable et mĂȘme nĂ©cessaire de
combattre cette mode du “restreint” ou du petit espace, donc des petits ambitions des rĂ©volutionnaires.


Car le “restreint” n’est que le pendant de l’efficacitĂ© ou du gĂ©rable.

On sait d’expĂ©rience ce qu’il en est de ceux qui nous vendent la fameuse
efficacitĂ©, on pourra donc l’Ă©tendre aux amateurs du restreint.

L’humanitĂ© serait dans le petit. Le restreint serait-il plus auto-gĂ©rable et
donc en conformitĂ© avec ce qui est de l’ordre d’une Ă©chelle dite humaine ? Le problĂšme de  l’Ă©chelle de
cette humanitĂ© c’est qu’elle est issue d’un type de bois façonnĂ© au XIXe siĂšcle et extrait du moyen-Ăąge.

Qui sait de nos jours ou peut bien commencer l’humanitĂ©. Pourquoi au niveau de l’individu ? De la
rĂ©gion ou de l’Europe ?

Cette fumeuse communautĂ© socialiste de clochĂ© n’est que l’antinomie du centralisme et de
la nation ou de sa pré-structuration, le contre-réponse réaliste aux injonctions bourgeoises sur la
possibilitĂ© d’une autre sociĂ©tĂ©.

Par exemple si la sĂ©paration ville/campagne devra ĂȘtre critiquĂ©e cela ne sera
pas pour retrouver la ville dans la campagne ou la campagne dans la ville, mais
pour envisager la négation et de la ville et de la campagne. Pour quel espace ?
EspĂ©rons dĂ©jĂ  qu’il ne sera pas restreint
.

Si le mot commune reste une référence et on pense alors
immédiatement à la Commune de Paris, il nous semble que le problÚme de la
dimension mĂȘme de ce qu’impose une sociĂ©tĂ© dĂ©barrassĂ©e de la marchandise, est
qu’elle se devra de composer avec la nĂ©cessitĂ© de la libre association, mais
aussi avec l’explosion des formes de communautĂ©s volontaires et ce n’est pas le
plus léger des paradoxes. Ceci sous peine de sombrer dans le pire des
tribalismes fussent-ils affinitaires ou de ceux qui
n’ont que la “volontĂ©â€ de s’organiser.

Cette â€œĂ©chelle”, mĂȘme si elle fait rĂ©fĂ©rence Ă  cette mode du glocal
n’a pour ambition que d’intersectionaliser les sĂ©cessionnismes particuliers ou souvent flottent des drapeaux
de nations en gestations ou dont le caractĂšre ethnique et traditionnel est
ouvertement revendiquĂ© par les gauchistes romantiques – et qui se retrouvent Ă 
faire la promotion “des racines” et du pire des “traditions” sous prĂ©texte d’un localisme relativiste.

Le bolchevisme stalinien avait réussi à proposer le socialisme dans un seul
pays
. Les anarchistes Ă  la traĂźne et sans imagination, l’idĂ©ologie communaliste/municipaliste
c’est-Ă -dire l’anarchisme sur “territoire restreint” et entourĂ©s de
marchandises, de thĂ©ocraties ou de narco-États ou encore Ă©galement le
socialisme par le retrait c’est Ă  dire par l’exemple contre les philistins, mais pour le
“peuple”, les “gens”. On s’amuse comme on peut pour Ă©viter de
s’intĂ©resser un peu Ă  ce qui pouvait ĂȘtre lĂ  perspective
de la PremiĂšre Internationale.

Il est trop facile de dire que le communisme sera planétaire ou ne sera pas.
Mais il en finira avec le “restreint” et les nations, le centralisme. Il en
fera de mĂȘme avec le fĂ©dĂ©ralisme bureaucratique des nĂ©o-gestionnaires et
abolira toutes les entités administratives bourgeoises comme la commune et
liquidera toutes communautĂ©s restreintes. Il sera tout dictĂ© moins par la volontĂ© que par la nĂ©cessitĂ© consciente parce que nous n’avons pas le luxe de nous retirer du monde.




Source: Vosstanie.blogspot.com