Mai 20, 2022
Par Paris Luttes
194 visites

Alors on va pas y aller par 4 chemins, on a besoin de monde samedi 21 mai à partir de 14h et il y aura d’autres dates à venir jusqu’à ce que le projet soit enterré. C’est à Courmelles dans l’Aisne c’est à 1h de Paris (voir les possibilités d’hébergement et de déplacement plus bas).

C’est quoi « Rockwool » ? C’est une sacageuse (on dit multinationale en langage de privilégié) d’origine danoise. 3,6 milliards de chiffre d’affaires légalisé tranquilou ; 350 millions de bénéfice extorqué aux travailleurs. Iels fabriquent de la laine de mort (on dit « laine de roche » en langage de privilégié). Iels surfent notamment sur la vague du capitalisme vert, de la croissance verte, de la merde verte, sous prétexte que ça sert d’isolant pour les bâtiments.

Iels veulent implanter une seconde usine en France (y en a déjà une vers Clermont-Ferrand depuis les années 80) et bétonner 40 hectares avec toute la corruption, l’exploitation, l’excavation et l’évasion (fiscale) qui va avec. 40 hectares c’est énorme, pour comparaison, Rockwool exploite 3 fois moins de travailleur à l’hectare bétonné.

Rockwool fait partie du TOP 10 des usines polluantes. Pour faire court, Rockwool ça pollue irrémédiablement l’air, les sols et l’eau à 30 km à la ronde.

Leur stratégie abjecte est de s’implanter sur des bassins sinistrés avec une culture de luttes aux oubliettes. Ensuite ils surfent sur la vague du greenwashing pour vendre leur marchandise bas de gamme, obsolète et hyper polluante (faut fondre de la roche avec des hauts fourneaux, faire venir de la roche excavée dans des pays colonisés, des centaines de va et vient en camions, ajouter plein de solvant pour que ça tienne,…). A la fin, qq oligarques danois et fonds financiers empochent le pactole.

La sacageuse cotée en bourse prévoit une hausse de sa prédation pour les 3 prochaines années.

Bien que nous n’accordons pas de valeur à ces procédures capitalistes, l’enquête publique a émis un avis défavorable. Seules 4% des enquêtes publiques donnent lieu à des avis défavorables. Le préfet et le maire de Soissons (macroneux) tentent néanmoins de faire passer le projet en force. Le terrain a déjà été vendu à la multinationale avec un rabais de 2,5 millions par rapport à la valeur de marché. Où est passé l’argent public ? Certains maires de l’agglo ont refusé d’accorder le permis de construire et des recours juridiques sont en cours.

Bref, vous avez compris !

Côté lutte, c’est le collectif Stop Rockwool qui mène les actions juridiques, organise des mobilisations, etc. depuis 1 an et demi. Nous, nous sommes un collectif satellite : diversité des stratégies, des tactiques, et des divergences politiques oblige.

Si nous vous contactons, c’est pour ajouter à la dimension locale de notre lutte une revendication plus globale et plus politique. Nous voudrions faire le lien avec d’autres groupes militants, au moins une prise de contact qui pourrait se faire à l’occasion de l’événement « Sa fête à Rockwool », manifestation + concert, qui se tiendra sur la commune en lutte de Courmelles (tout près de Soissons) le 21 mai.

C’est un événement public et festif qui dure la journée, mais nous sommes prêt à héberger les camarades pour l’occasion tout le weekend. C’est à 45min et quelques de Paris nord en TER mais y aura aussi des voitures qui monteront, on peut vous faire parvenir des infos si ça vous interesse.

Le 21 est une première date, al y en aura d’autres. De quoi faire progressivement grossir la contestation si on se débrouille bien, et pourquoi pas co-organiser des événements en soutien les unes des autres ?

Si vous voulez plus de détails sur la lutte contre Rockwool, voici le site du collectif d’opposants : https://stoprockwool.wordpress.com/

Sinon n’hésitez pas à nous solliciter : [email protected]

Au plaisir de lutter !

Les Anti Rockwool et son Monde




Source: Paris-luttes.info