Le 16 mai dernier, le maire de Blagnac avait pris un arrêté garantissant “aux usagers la liberté d’exercer leur choix à titre individuel et sans pression pour refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété, et la transmission des données collectées à des tiers partenaires commerciaux de l’opérateur”. En d’autres termes, de refuser les compteurs Linky.
Le préfet de Haute-Garonne avait alors saisi le tribunal administ

Par Monde Libertaire,

Source: http://monde-libertaire.fr/?article=Debranche_!