Septembre 19, 2016
Par Mille Babords
369 visites


Lecture des textes : Francis Baronnet-Frugès, comédien.

L’avènement des « vies minuscules » : Pierre Michon : Vies minuscules

Le récit de Pierre Michon Vies minuscules (1984), avec sa résurrection de la communauté provinciale de la Creuse, apparaît comme le texte fondateur du nouvel intérêt de la littérature pour les « minuscules ». Mais qu’est-ce qu’une vie minuscule et comment l’écrire pour tenter de lui redonner éclat ?

Bibliographie de l’intervention du jour

MICHON, Pierre : Vies minuscules (Folio)

Bibliographie complémentaire

BERGOUNIOUX, Pierre : Miette (Folio)

Avec les figures infimes de Baptiste, Adrien et Miette, PB raconte la disparition du monde paysan du haut plateau du Limousin, emporté par le temps et la modernité, après des siècles d’immobilité.

LAFON, Marie-Hélène : Joseph (Folio)

Ouvrier agricole dans une ferme du Cantal, minuscule parmi les minuscules, souvent terrassé dans les fossés par l’alcool, Joseph laisse cerner son corps, ses gestes, son regard, mais son étrange douceur et ses pensées le rendent insaisissable.

MILLET, Richard : La gloire des Pythre (Folio)

La rude et tragique histoire, de la fin du siècle dernier à nos jours, sur le Plateau de Millevaches,de la famille Pythre. Une écriture baroque et flamboyante qui fait accéder les misérables à la gloire et à la légende.

ROUAUD, Jean : Des hommes illustres (Minuit, coll double)

Une évocation de la figure du père disparu et de son monde. Homme de peu, comme il en existe tant, il apparaît pourtant aux yeux des siens et en particulier de son fils, doté de pouvoirs merveilleux qui en font un homme « illustre ».




Source: