Mars 15, 2021
Par Archives Autonomie
378 visites

Il y a 150 ans, la Commune de Paris était mis à bas par une soldatesque aux ordres de la bourgeoisie française. Cinquante années plus tard, la Commune de Cronstadt est écrasée par des forces militaires obéissant à un nouveau pouvoir issu de la révolution d’octobre 1917.

Si la Commune de Paris fait partie de l’imaginaire consensuel, collectif de la gauche, la Commune de Cronstadt, au contraire, brise le consensus victimaire, et met au jour les contradictions de ces forces qui disent combattre pour les libertés.


En collaboration avec le site qui se fixe comme objectif de diffuser des documents d’archives de l’aire géographique européo-russe pour la période 1917-1921, nous avons réunis un ensemble de textes qui ont trait à l’insurrection de Cronstadt de mars 1921. Les uns sympathisants, d’autres franchement hostiles. Une bibliographie aussi complète que possible est jointe à cet ensemble.

De plus nous ne nous sommes pas bornés à faire un travail d’archivistes. Nous avons une opinion à la fois sur ce qui s’est passé, sur ce qui suivit comme sur les leçons qu’il est possible d’en tirer.

Et pour finir nous avons établi deux chronologies, complémentaires l’une de l’autre.




Source: Archivesautonomies.org