Juin 7, 2022
Par Rennes Info
179 visites

En effet nous assistons √† une crise sanitaire organis√©e par le gouvernement et sans crise sanitaire COVID ! Celle-ci est li√©e soit √† une incomp√©tence des gouvernements successifs ? Soit √† une volont√© de r√©duire les d√©penses de sant√© √† peau de chagrin en limitant √† l‚Äôextr√™me l‚Äôoffre de soins ?

Des urgences ferm√©es, des services ferm√©s, des lits ferm√©s (en pr√©vision pour le CHU de Rennes par exemple pour cet √©t√© : fermeture de 11 lits en pneumologie, 8 en r√©√©ducation adulte, 5 en r√©√©ducation enfant, 10 en neurologie g√©n√©rale, 16 en h√©patologie, un secteur de maternit√©, en dialyse, en p√©diatrie aussi ‚Ķ) c‚Äôest aujourd‚Äôhui devenu un vrai casse-t√™te pour se faire soigner. Le r√©sultat de cette h√©catombe est en train de tomber : des pertes de chance pour les patients, le tri des usagers (sur quels crit√®res ?), des usagers qui ne vont pas se faire soigner, des services engorg√©s, des professionnels ext√©nu√©s et qui quittent le navire pour sauver leur peau !!!

Nous voulons une fois de plus alerter sur :

  • L‚Äô√©tat du syst√®me de sant√© qui ne permet plus la prise en charge de toute la population sur le m√™me plan d‚Äô√©galit√© avec un tri inhumain des usagers avec pour cons√©quence des pertes de chance
  • Des conditions de travail extr√™mement d√©grad√©es conduisant √† de la maltraitance institutionnelle, √† une ins√©curit√© mettant le patient et le professionnel en danger, √† une fuite du personnel qui ne trouve plus de sens √† leur m√©tier
  • Des salaires du personnel de la Sant√© qui ne sont pas √† la hauteur de l‚Äôengagement
  • Un manque de reconnaissance et un management d√©l√©t√®re
    La CGT revendique de fa√ßon urgente :
  • De r√©elles augmentations de salaire bas√©es sur l‚Äôinflation et sur le gel du point d‚Äôindice depuis plus de 10 ans soit une augmentation de 15 %, y compris pour les contractuels
  • Un d√©part massif en formation en promotion professionnelles afin de garder les agents √† l‚Äôh√īpital
  • La r√©ouverture de lits d‚Äôaval afin de d√©sengorger les urgences
  • L‚Äôarr√™t des fermetures de lits et de services aggravant les d√©serts m√©dicaux
  • La r√©int√©gration des coll√®gues suspendus faute de vaccination d√®s aujourd‚Äôhui
  • L‚Äôembauche massive de personnel
  • L‚Äôarr√™t du management d√©l√©t√®re organis√© par les Directions
    La CGT dénonce le désengagement de l’état qui à la suite de nombreux plans et missions divers et variés ne fait qu’aggraver la situation.



Source: Rennes-info.org