FĂ©vrier 21, 2021
Par Le Monde Libertaire
210 visites


Pas ici, mais lĂ  et ailleurs, c’est-Ă -dire pas n’importe oĂč, l’évĂ©nement suscite un tsunami d’éloges. Il est saluĂ© comme la preuve par « neuf » de la capacitĂ© de l’église catholique Ă  se rĂ©former, Ă  entrer dans la modernitĂ© et Ă , elle, contrairement, au hasard, Ă  l’Islam, s’insĂ©rer dans les valeurs de la RĂ©publique. Mais de quoi-t-est-ce que ce nouveau miracle ?

Papou François vient, en effet, de nommer Nathalie Becquart, une religieuse, au poste de sous(faut quand mĂȘme pas dĂ©conner)- secrĂ©taire du Synode des Ă©vĂȘques, avec, tenez-vous bien, le droit de vote. Le Synode des Ă©vĂȘques, comme personne ne l’ignore, est une sorte de parlement de l’église catholique rĂ©unissant des Ă©vĂȘques et des cardinaux du monde entier qui dĂ©bat de questions doctrinales et qui pond des rapports dont le Pape peut, parfois, tenir compte. Et, jusqu’alors, si ce Synode comportait bien quelques femmes auditrices ou expertes, aucune n’avait le droit de vote. Bref, le fait d’accorder le droit de vote Ă  la petite Nathalie est un vĂ©ritable Ă©vĂ©nement « historique ».

De cela, les fĂ©ministes hors-sol et les imbĂ©ciles sans espoir du rĂ©formisme millimĂ©trique ne manqueront pas de se rĂ©jouir. Quant aux purs et durs d’une Église tatouĂ©e au patriarcat machiste de toute bonne religion monothĂ©iste, Ă  la messe en latin, Ă  la pĂ©dophilie des prĂȘtres et Ă  l’amour-haine de ces sous-hommes que sont les femmes, nul doute qu’ils n’ont pas fini de hurler Ă  la mort devant cette Ă©niĂšme tentative du Malin pour pervertir notre sainte mĂšre l’Église.

Pour les anti-clĂ©ricaux et nĂ©anmoins laĂŻques que nous sommes, Dieu nous pardonnera de ne pas prendre parti dans cette querelle entre les Anciens et les Modernes, si ce n’est, en dĂ©plorant, qu’hĂ©las, TOUT n’est pas encore Ă  l’aube de foutre le camp.

Ni Dieu, ni MaĂźtre ! Nom de dieu !

Jean-Marc Raynaud




Source: Monde-libertaire.fr