Mai 9, 2021
Par Le Monde Libertaire
214 visites


Dieu, le grand architecte de l’univers , malgré un staff d’enfer (Son fiston, Jésus, tonton St Esprit, ses prophètes Moïse, Mahomet, les apôtres…), vient de voir son dernier permis de construire annulé par le tribunal administratif du bon sens. Motif : pénurie de sable.
Du sable, pourtant, Dieu en avait mis partout sur terre. Oui, mais, à 90 %, ce sable divin est impropre à la fabrication du béton. C’est ballot. Et puis, cerise sur le gâteau, l’omniscient Dieu n’avait pas prévu que le capitalisme fou en consommerait autant. Pour l’heure, 50 milliards de tonnes par an, soit 18 kg par personne et par jour.
Pauvre Dieu qui n’avait pas prévu le béton et qui en était resté à l’âge de pierre : « Pierre, tu es pierre et sur cette pierre je bâtirais mon église ». Et qui n’avait pas davantage prévu qu’on construirait autre chose que des églises.
Bref, Dieu est un incompétent. Car enfin, pour que l’Arabie Saoudite en soit réduite à importer du sable d’Australie, c’est pas Dieu possible.
Et bé, si !

Jean-Marc Raynaud




Source: Monde-libertaire.fr