Ce lundi 24 fevrier, les prisonnier·e·s du CRA de Lyon St Exupery témoignent de la violence de la PAF en ce moment même.

Ils demandent à publier ce témoignage. À diffuser largement pour les soutenir !

À bas les CRA. À bas les frontières. Soutien aux prisonnier·e·s !

Ça a commencé comme ça euh, après le repas de midi on est rentré dans notre côté, côté orange.

Alors y avait un gars albanais qui a demandé à ouvrir la porte et voilà y a un policier qui a répondu très agressivement.

Lui il lui a dit pourquoi tu me parles comme ça, agressif.

Alors ils sont venu tous. Ils ont [passage inaudible] tout le monde.

Ils ont attrapé le gars, ils ont étranglés face à la mort tu vois qui a enlevé la main des des des policiers.

Et voilà ils l’ont tabassé à mort tu vois.

Il vont le ramener à l’hôpital quoi. Et voilà nous on va commencer aussi a faire notre grève. Et ça va commencer dans tout le centre c’est pas juste un côté. Ça va commencer dans tout le centre.

[Autre témoignage]

Ils sont là avec leur plastique là, avec leur casque, avec le gaz, avec tout ce qu’il faut. Ils sont venu là pour nous taper quoi. Comme ça…

(…) Ils sont venu avec leur plastique là qu’ils prennent devant eux. Tu vois ils étaient avec le gaz là tout le matériel là tu vois. Ils sont venu pour nous taper mais heureusement il s’est rien passé. Mais ils nous a menacé « vous allez voir ce qui va se passer », « vous allez voir », j’sais pas.

Voilà ça a commencé à l’autre coté. Ça va passer dans tous les côtés, ils courent maintenant toute la journée.

Ce qu’ils font là c’est pas bien, ils vont trop trop loin franchement.

Voilà de tous les cotés c’est comme ça mais chez nous on a cassé toutes les portes tu vois. Bah ouais ça fait réagir tu vois quand ils viennent et ils tapent les gens comme ça pour rien du tout tu vois.

Pour l’instant, 9 personnes sont misent à l’isolement. Tous les prisonnier·e·s sont enfermé·e·s dans la cour à l’intérieur du CRA.


Article publié le 25 Fév 2020 sur Rebellyon.info