Ce samedi 21 mars, des prisonniers du centre pénitentiaire du Gasquinoy à Béziers ont refusé de réintégrer leurs cellules pour exprimer leur inquiétude vis-à-vis du manque de protection face à la pandémie de Covid-19.

Les détenus seraient parvenus à faire céder une porte d’une cour de promenade.

La police est sur place.


Article publié le 21 Mar 2020 sur Lepoing.net