Septembre 18, 2021
Par CNT AIT Toulouse
267 visites


Il est clair qu’avec cette mesure scandaleuse, l’état est en train de crĂ©er deux catĂ©gories de citoyens, ceux qui sont vaccinĂ©s (les gentils et qui ont le sens de la communautĂ©), et les pas-vaccinĂ©s (les mĂ©chants, assassins, Ă©goĂŻste et cyniques). Ainsi la sociĂ©tĂ© Française est divisĂ© en deux comme dans le monde des Bisounours.

Il faut voir que comme moyen de propagande pour le vaccin et le pass-sanitaire ils y mettent le paquet, il y a qu’à voir les BFMtv et consorts, qui n’hĂ©site pas Ă  considĂ©rer les manifestants anti pass-sanitaire comme des vils complotistes. Le complotisme parlons-en… Ils ont trouvĂ© lĂ , un terme super-pratique Ă  quiconque, qui remettrait en cause leur discours et qui n’acceptent pas comme des bĂ©nies oui-oui ce scandaleux contrĂŽle social qui Ă©quivaux tout de mĂȘme Ă  de la sĂ©grĂ©gation sociale !

Parce que oui il y a des théories du complot qui grouille un peu partout sur le net. Mais il y a aussi des vrais complots, dont les états se vantent rarement.

Force est de constater que cette Ă©pidĂ©mie, a Ă©tĂ© une opportunitĂ© en or, pour que le gouvernement et la bourgeoisie puissent nous imposer des chantages Ă  l’emploi et son cortĂšge navrant de licenciements plus ou moins abusif. On peut aujourd’hui se faire licencier pour le simple fait de ne pas ĂȘtre vaccinĂ© !

Ce n’est pas un hasard si une partie de la bourgeoisie Française et en particulier un certain patronat dont le chef de file est Pierre Gattaz soit en admiration bĂ©ate face Ă  l’économie capitaliste Chinoise. Il est loin le temps de la guerre froide ou les occidentaux maintenaient une apparente contestation des rĂ©gimes policiers de type « communiste Â» en Europe de l’Est et en ExtrĂȘme-Orient. Ce qui prouve au grand jour que les oppositions des « dĂ©mocraties occidentales Â» envers les rĂ©gimes totalitaires ne sont en rĂ©alitĂ© qu’une opposition de façade.

En Chine, en CorĂ©e du Sud, la technologie des reconnaissances-faciale, pass-sanitaire, crĂ©dit-social, pistage gĂ©nĂ©ralisĂ©, quasi-obligation d’ĂȘtre inscrit sur un rĂ©seau social, quasi-obligation aussi d’avoir un tĂ©lĂ©phone portable Haute technologie, sous peine d’attirĂ© l’attention de la police autant en Chine comme en CorĂ©e du Sud. Il n’est pas Ă©tonnant alors que si nos grands dĂ©mocrates Français sont tant admiratif de la Chine et de la CorĂ©e du Sud, on pourrait se questionner sur le vĂ©ritable but de la manƓuvre du fameux « pass-sanitaire Â» (ndr : un complotisme ??). Il ne serait pas Ă©tonnant que le dispositif du pass-sanitaire est de pousser un maximum de gens Ă  aller se faire vacciner, pour pouvoir tout simplement sauver et relancer l’économie nationale, et qu’importe si le(s) vaccin(s), se rĂ©vĂšlent inefficaces, mĂȘme s’il faut devenir officiellement un Ă©tat policier, l’essentiel pour eux est de relancer l’économie.

Puisque pour ce gouvernement la population n’est qu’une main d’Ɠuvre qui doit rester disponible pour faire tourner la machine de l’économie, et non Ă  se prĂ©lasser en vacances, en « congĂ©s Â» maladie Ă  l’hĂŽpital ou au chĂŽmage. Il est certain qu’avec cette Ă©pidĂ©mie du COVID Macron et sa clique feront durer le plaisir, de faire paniquer tout le monde jusqu’aux Ă©lections prĂ©sidentielles, si c’est le cas quelle

stratĂ©gie minable…

L’exercice autocratique de Macron et ses copains, est tout de mĂȘme quelque chose d’unique dans la vie politico-politicienne Française, mĂȘme s’il est vrai que la Ve rĂ©publique est un systĂšme taillĂ© sur mesure pour un autre autocrate autocentrĂ© qu’était De Gaulle. Le passe sanitaire, n’est encore qu’une opportunitĂ© supplĂ©mentaire de pouvoir encore et toujours plus contrĂŽler la population, mais en

plus en faisant appel Ă  une nouvelle forme de dĂ©lation au moyen de la technologie. Ainsi le serveur d’un cafĂ© vous demandera votre pass-sanitaire, et si vous ne l’avez pas, non seulement vous pouvez oublier votre cafĂ©, mais le serveur du cafĂ© aura de fait autant de pouvoir de contrĂŽle et d’intrusion dans la vie d’autrui qu’un flic. Rien de tel pour pouvoir diviser les prolĂ©taires vivants dans cette rĂ©gion du monde, tous les ingrĂ©dients d’une dictature sont lĂ .

Il ne fait aucun doute et depuis plusieurs dĂ©cennies dĂ©jĂ  que nous sommes tous fichĂ©s, contrĂŽlĂ©s, suivi Ă  la trace avec nos tĂ©lĂ©phones portable, nos cartes bancaires, nos cartes vitales, nos achats sur internet, et il est vrai que la « libertĂ© individuelle Â» en prend un coup. Que cette « libertĂ© Â» est relative dans les sociĂ©tĂ©s oĂč nous vivons, qu’un Ă©tat tout Ă  fait dĂ©mocratique peut assigner Ă  rĂ©sidence un

militant politique pour l’empĂȘcher de manifester, ce qui objectivement correspond Ă  de l’arbitraire. Le pass-sanitaire correspond Ă  un degrĂ© supĂ©rieur de volontĂ© de contrĂŽle, de prĂ©venir toute contestation du systĂšme, qui va du « thĂ©orie du complot Â» Ă  la prison , pas encore la peine de mort pour ce qui concerne la rĂ©gion France, ouf  ! Nous sommes rassurĂ©s.




Source: Cntaittoulouse.lautre.net