Cette course de radeau à quelque chose de symbolique. Il y a 20 ans, les squats genevois invitaient les pirates des autres villes à cette course aujourd’hui devenue traditionnelle. Depuis quelques années, le nombre de squats ayant considérablement chuté, ce ne sont plus seulement des maisons occupée, mais aussi des groupes d’amie.x.s qui y participent.

L’année passée, le mouvement prenons la ville (PLV) a profité de cette course pour passer à l’abordage de l’ancienne usine de la station d’épuration (STEP) d’Aïre. L’Etat avait comme projet de transformer ce bâtiment en centre de réinsertion pour détenus en fin de peine. L’occupation avait pour but de dénoncer la politique carcérale du canton de Genève et de créer des espaces culturels, de rencontre et d’organisation accessible à toute.x.s qui sortent des logiques marchandes bien trop présentes dans cette ville.

Après quelques mois de barricades et de bras de fer avec l’Etat, le projet de prison a été avorté et le bâtiment est passé au Département de la Culture et du Sport (DCS). Ce printemps, les occupantes de Porteous ont accepté un accord proposé par l’Etat afin de pouvoir avancer dans le projet de centre culturel.

Cette année la course de radeau coïncide donc avec les 1 ans de Porteous. Elle débutera samedi 24 aout à 14h au pont sous-terre et se terminera comme à son habitude à l’embarcadère des avirons avant la STEP.

Elle sera suivie d’une soirée à Porteous avec plusieurs concerts, Dj.e.x.s et animations qui se poursuivront dimanche après-midi.

VENEZ nombreus.x.es et FEU aux prisons !!!

au programme à porteous :

Samedi : 18h-20h dj

20h-00h concert

00h-… Dj.e.x.s

18h-… bouffe prix libre et animations

Dimanche : 14h-22h animations pour grand.e.x.s et petit.e.x.s, concert et bouffe.


Article publié le 22 Août 2019 sur Renverse.co