DĂ©cembre 16, 2020
Par Attaque
246 visites


actuEssonne / mercredi 16 décembre 2020

C’est presque devenu une habitude pour Yannick Villardier que de se rendre en gendarmerie pour y dĂ©poser une plainte. Lundi 14 dĂ©cembre 2020, le chef de file de l’opposition municipale au Coudray-Montceaux (Essonne) y est retournĂ© une quatriĂšme fois en quelques mois. Durant le week-end, une personne a crevĂ© deux pneus de son vĂ©hicule ainsi que deux pneus du vĂ©hicule de son Ă©pouse.

« Je n’arrive toujours pas Ă  comprendre les motivations de ces actes, dĂ©plore Yannick Villardier. Cela a commencĂ© pendent les Ă©lections municipales avec des bosses sur ma voiture, puis des rayures sur la carrosserie Â».

L’ancien dĂ©putĂ© [UDI ; NdAtt.]y voit une manƓuvre d’intimidation : « C’est insupportable. D’autres voitures sont garĂ©es dans la rue oĂč je rĂ©side mais c’est Ă  chaque fois la mienne ou celle de mon Ă©pouse qui est la cible de dĂ©gradations ».

Depuis la rentrĂ©e, ces actes de vandalisme ciblent Ă©galement les Ă©lus de la majoritĂ© municipale. Baptiste Ollivon, le 5e adjoint au maire, a Ă©tĂ© filmĂ© dans son jardin et a vu les pneus de ses deux voitures ĂȘtre crevĂ©s.

En novembre, la maire de la commune AurĂ©lie Gros [LR ; NdAtt.] a Ă©tĂ© la cible d’insultes Ă©crites sur des panneaux d’affichages municipaux. « Climat anti-institutions : ne laissons pas faire », a Ă©crit en rĂ©action l’élue sur les rĂ©seaux sociaux.

« Il y a au Coudray-Montceaux un climat d’insĂ©curitĂ© qu’il n’y a jamais eu auparavant. C’est trĂšs Ă©trange car les effectifs de la police municipale ont Ă©tĂ© renforcĂ©s et travaillent bien », estime Yannick Villardier qui souhaite dĂ©sormais laisser les gendarmes mener leur enquĂȘte.




Source: Attaque.noblogs.org