Mars 22, 2017
Par Le Poing
159 visites

Luttopia, le Royal, le Kalaj… trois squats d’ouverts sur Montpellier, 7000 m2 d’occupés, 8 millions d’euros en moins dans l’économie. Ça commence à faire mal pour Philippe Saurel et ses sbires ! Des réquisitions organisées par des personnes de toutes les luttes et horizons qui se battent pour un monde plus cohérent. Preuve que tendre la main aux gens dans la misère tout en cassant le capitalisme n’est ni une question de temps, de force, de monde, d’argent ou de légalité mais bien une question de
conscience et d’envie.

Nos rapports avec la police sont tendus. Les habitants de Luttopia se souviennent encore de l’opération ninja de la BAC, de ces tarés sans brassards cherchant à tout défoncer et qui nous ont obligé à nous retrancher dans une des pièces du bâtiment. Après ça on comprend que la solidarité devient une lutte, une résistance, un combat qui nous fait vivre.

Aucune des intimidations douteuses de l’État ne nous arrêtera. On se bat à tous les étages de la répression politique, médiatique, juridique et policière. On dresse des barricades, on s’organise, on se médiatise, on se forme tout en perpétuant notre autogestion.
Nous faisons et continuons à faire appel à tous les outils nécessaires pour mettre en déroute ce système destitué de toute humanité ! Une autre fin du monde est possible.

squat




Source: