« On préfère mourir de faim que de cette merde ! »

le 15/03/2020

Infos depuis le Centre de Rétention Administratif (CRA) de Lesquin.

Vendredi, le 13/03/2020, nous avons appris qu’au moins un cas de coronavirus a été confirmé au sein du CRA. Si la personne a été évacuée, aucune mesure n’a été prise pour notre sécurité vis-à-vis de l’épidémie. Les policiers de la Police aux Frontières (PAF) ont des gants et des masques, et nous, rien.

Nous avons donc décidé d’arrêter de fréquenter les espaces collectifs du centre de rétention, afin de nous protéger, ce qui implique le réfectoire. Nous ne mangeons donc plus depuis maintenant trois jours pour beaucoup d’entre nous.

Autres conséquences :

- l’association, présente habituellement pour nous aider à faire valoir nos droits, est absente. Comment nous défendre et nous informer ?

- les visites de nos proches et soutiens sont également interdites renforçant notre isolement.

- de nombreuses audiences du juge des libertés et de la détention sont reportées, or c’est à l’occasion de ces audiences que nous pouvons être libérés. Et nous ne pouvons pas rester enfermés sans autorisation du juge.

- la plupart des liaisons internationales en avion (et notamment vers l’Italie, le Maroc) sont annulées. Si dans tous les cas nous ne pouvons pas être expulsés à quoi bon nous garder ?

Pour notre survie et le respect de nos droits, nous exigeons la liberté immédiate de toutes les personnes enfermées au CRA de Lesquin et dans tous les centres de rétention !

Face à l’isolement et l’inquiétude dans lesquels nous sommes, nous souhaitons faire entendre nos voix via la diffusion de ce message. Faites – tourner !

Vous pouvez aussi nous appeler sur les numéros de cabine du CRA pour prendre de nos nouvelles, faire sortir nos messages.

Hall : 03.20.44.74.13

Zone A : 03.20.32.76.20

Zone B : 03.20.32.70.53

Zone C : 03.20.32.75.31



Article publié le 15 Mar 2020 sur Lille.indymedia.org