Mars 28, 2020
Par Indymedia Nantes
76 visites


Réactionnairement parlant, mes parents ont des comportements prévisibles (et inflexibles) car ils
sont toujours au garde-à-vous face à l’autorité, ayant passé leur non-vie à travailler, c’est-à-dire à
obéir à des ordres plus crétins les uns que les autres ; Résultat : un père médaillé du travail (beurk).

Et maintenant quelle aubaine ce Corona : les voilà mobilisés dans toute leur obéissance sur l’autel
de la Patrie. Enfin ils peuvent obéir à des crétins ordres pour une cause supérieure à leur salaire :
sauver la France.

Ainsi et autrement dit, mes parents refusent (enfin?) que je m’approche d’eux à moins d’un mètre et
quelques. Au moins, j’ai bien compris le message : pour eux et de facto pour leur autel patriotique,
je suis un danger. Heureuse que cela me soit dit aussi ouvertement.

Un jour, je m’étais dit que mes parents n’hésiteraient pas à me balancer, juste après qu’ils m’aient
balancée au directeur d’une structure d’internement, pour vols (et destructions) de neuroleptiques au
temps pas si lointains (snif) où j’allais rendre visite à une vieille folle internée que les
neuroleptiques rendaient hs.

Donc mes parents me balancent auprès des autorités, mes parents appliquent la distanciation sociale
à leur progéniture etc etc : tous et toutes dans la continuité prévisible, inflexibles. Ça s’appelle des
honnêtes travailleurs.

Il s’agit de tout un contingent au service éternel de l’État et de la Patrie, éternellement prêts à obéir
jusqu’à balancer leurs gamins désobéissant-es.

Alors pense à moi dès fois : ils sont aussi l’État. Tu ne pourras pas l’abattre sans les terrasser.

Travail, Famille, Patrie ? Contre l’Ennemi invisiblement prévisible !

FUCK ME I’M NOT DEAD !




Source: Nantes.indymedia.org