Corinto (Colombie): la police anti-émeute et l’armée expulsent un terrain occupé et tuent deux indigènes Nasa

août 14th, 2020  

Mercredi 12 et jeudi 13 août 2020, à Corinto, dans le nord-est du Cauca, la police anti-émeute et l’armée sont intervenues pour expulser l’occupation d’un terrain privé [1] par des indigènes Nasa. Ces occupations de terrains font partie d’un combat continu de récupération de terres par les Nasa depuis 2014, reprenant une pratique ancestrale de lutte anticoloniale [2].

Lors de cette opération armée des forces de l’ordre, colombiennes, le jeudi 13, deux indigènes Nasa ont été tués par balle, et trois autres blessés. L’armée prétend avoir tiré seulement sur des guérilleros dissidents des FARC, ce qui est une justification absurde [3] quand on connaît l’identité des personnes assassinées et blessées: un homme connu pour participer aux actions de récupération de terres et un animateur d’une émission de radio Nasa ont été tués, parmi les blessés se trouve un vieil homme de la communauté Nasa… De plus, les balles ont été tirées lors de l’opposition active à l’expulsion du terrain occupé par les Nasa, qui n’ont rien à voir avec les FARC, dissidents ou pas.

Solidarité avec la lutte de récupération des terres Nasa !

Vidéos du 13 août 2020:

Notes:
[1] Terrain situé sur la finca Quebrada Seca, à Corinto.
[2] Voir les brochures Textes et paroles de ColombienNEs et Récupération de terres – Nord Cauca, Colombie sur infokiosques.net.
[3] Et malheureusement habituelle, l’armée comme la police prétend généralement s’en prendre à des guérilleros quand elle tue des indigènes, des paysans, des « leaders sociaux », etc. Écoutez le discours éhonté du général Marco Vinicio Mayorga justifiant l’intervention du 13 août 2020, en espagnol, ici.

[Sources: CRIC | Colombia Informa | RFI | Pulzo | W Radio | Cable Noticias | Novedades television Popayan.]


Article publié le 14 Août 2020 sur Fr.squat.net