Déclaration du Collectif 25 Novembre après la contre-manifestation face aux réactionnaires de la Manif pour Tous, venus s’opposer à l’adoption de la loi « bioéthique », le 10 octobre 2020.

Aujourd’hui, nous nous sommes rassemblé·e·s Place de la République à Dijon afin de confronter la Manif pour Tous venue publiquement bafouer nos droits et propager un message de haine en toute impunité.

Derrière leurs sourires, leurs couleurs, leurs musiques, dernière tout ce vernis dégoûtant, nous n’oublions pas qu’ils sont là pour faire interdire la loi bioéthique sur le point d’être adoptée. Iels s’emparent d’un sujet qui ne les concernent pas et font des amalgames afin de manipuler l’opinion publique.

À notre arrivée, joli comité d’accueil : les CRS nous demande de vider nos poches (notons que rien ne les autorisent à nous le demander). Cerise sur le gâteau, ils nous demandent aussi la raison de notre venue, nous infantilisent, nous menacent, ajoutant que « ça ne tient qu’à vous si vous voulez que ça se passe bien »… Comme si nous étions la menace. Quelle hypocrisie !

Notons que la Manif pour Tous n’a pas eu à vider ses poches, ni à faire face à ce genre de remarques désobligeantes. La Police a clairement choisi son camp.

Ça ne s’arrête pas là..

Nous avons très rapidement été entouré·e·s, quasiment nassé·e·s, afin de dissuader toute action de notre part. Lorsque notre cortège s’est avancé poure faire face au cortège de la manif pour tous, nous avons été bloqué·e·s, face à une ligne de CRS s’équipant de : gants, masque à gaz, bouclier, matraque, casques et accessoires en tout genre..

Les somations s’enchaînent, 1.. 2.. Il manque la troisième et pourtant nous nous faisons gazé·e·s à coup de lacrymo (sans respect des distance et angles de tirs).

Nous nous battons chaque jour pour résister aux violences et aux discriminations dont nous sommes les cibles. Nous luttons pour nos droits et luttons contre les idéologies intégristes, fascistes, racistes, misogynes et élitistes.

Nous devons nous protéger de la police qui nous humilie, nous violente alors que nous exerçons notre droit citoyen à manifester. Nous devons prendre soin les un·e·s des autres, aider les personnes apeuré·e·s, blessé·e·s ou traumatisé·e·s par cette situation.

Que fait l’état et que fait la police ? Nous avons la réponse. Rien, ou pire. Ils cautionnent les intégristes et fachos, les protègent.

Nous sommes colère.

Aujourd’hui nous sommes solidaires et nous le serons encore demain. La riposte s’organise et grandit !

Si vous continuez de nous ignorer et de nous faire peur, gare à vous. Bientôt c’est vous qui connaitrez ses sentiments.

Notre collectif est très fier d’avoir manifester à vos côtés. Merci à toustes d’être venu·e·s !

Collectif 25 Novembre

JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 930.1 ko
JPEG - 898.3 ko
JPEG - 509 ko
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 706.8 ko
JPEG - 568.2 ko
JPEG - 588.7 ko
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 660.2 ko
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 710.6 ko
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 782.2 ko
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 867.7 ko
JPEG - 1002 ko
JPEG - 521 ko


Article publié le 13 Oct 2020 sur Dijoncter.info