Juillet 8, 2020
Par Nantes Révoltée
197 visites


Le groupe « Nantaises en lutte » lance un rendez-vous vendredi 10 juillet à Nantes, à 18H.

Pas de violeurs, racistes, misogynes et LGBTQIA+-phobes au pouvoir !

Le texte d’appel est issu de cette pĂ©tition :

« Ce lundi 6 juillet, le Premier Ministre Jean Castex a nommĂ© GĂ©rald Darmanin Ministre de l’IntĂ©rieur et Eric Dupont-Moretti Ministre de la Justice. Le premier est en cours d’instruction pour viol et harcĂšlement sexuel et a Ă©galement tenu des propos racistes Ă  l’égard de Christiane Taubira, “tract ambulant pour le FN”. Le second s’est illustrĂ© Ă  de multiples reprises par ses propos sexistes et misogynes, faisant notamment la promotion du harcĂšlement de rue en arguant que « les femmes regrettent de ne plus ĂȘtre sifflĂ©es ». Il est Ă©galement le dĂ©fenseur historique des violeurs et auteurs de fĂ©minicides.

Le message envoyĂ© par le gouvernement est trĂšs clair : la lutte contre les violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQIA+ n’est pas une prioritĂ©. Nous sommes loin de ce qui devait constituer « la grande cause du quinquennat ». AprĂšs le silence assourdissant d’Emmanuel Macron concernant les violences policiĂšres et la question du racisme systĂ©mique, nous faisons face Ă  une complĂšte approbation du sexisme et des violences sexuelles.

8 mois aprĂšs la fin du Grenelle pilotĂ© par MarlĂšne Schiappa, anciennement SecrĂ©taire d’Etat Ă  l’égalitĂ© Femmes-Hommes, nouvellement Ministre dĂ©lĂ©guĂ©e Ă  la citoyennetĂ© sous la direction de GĂ©rald Darmanin, le gouvernement assume ses positions sexistes, misogynes, LGBTQIA+phobes, et reste, une fois de plus, silencieux face aux appels de celles et ceux qui demandent plus de justice et de paix.

Comment croire que les institutions judiciaires ne sont pas patriarcales quand le Ministre de la Justice nouvellement en fonction est un dĂ©fenseur de longue date des violeurs et des auteurs de fĂ©minicides ? Qu’il dĂ©clare que les victimes de viols portent plainte uniquement pour « inscrire leur nom dans l’histoire judiciaire » ? Comment faire confiance aux services de police quand leur nouveau reprĂ©sentant a dĂ©fendu ardemment l’inĂ©galitĂ© en droit des personnes LGBTQIA+, dĂ©crivant le mariage pour tous comme une “rĂ©forme de sociĂ©tĂ© nĂ©faste” ?

Cette rhĂ©torique de la sĂ©paration entre l’agresseur et sa prĂ©tendue compĂ©tence professionnelle n’est plus entendable. Au nom de toutes les victimes de viols, d’actes LGBTQIA+phobes, de violences sexistes et de racisme, nous demandons la dĂ©mission de GĂ©rald Darmanin du poste de Ministre de l’IntĂ©rieur ainsi que celle d’Eric Dupont-Moretti de celui de Ministre de la Justice. Nous demandons que les membres du gouvernement ne soient impliquĂ©s dans aucune affaire, de surcroĂźt quand il s’agit de viol, de racisme, d’actes misogynes et/ou LGBTQIA+phobes. »


25k
fb-share-icon156695

27k




Source: Nantes-revoltee.com