Août 21, 2021
Par CRIC Grenoble
285 visites


Depuis le 10 août, les bibliothécaires sont obligé-e-s de contrôler le pass sanitaire de leurs usagers. Des associations professionnelles et des bibliothécaires sont opposé-e-s à cette mesure (plusieurs mouvements de grève en France) qui va à l’encontre du fondement des bibliothèques : l’accès à la culture pour toutes et tous sans discrimination.

A Grenoble, nous sommes plusieurs agent-e-s des bibliothèques à avoir refusé cette mesure ! Une lettre adressée à la Direction a été envoyée avant la mise en application de la loi pour exposer nos motivations (voir ci-dessous) et a été signée par une trentaine d’agent-e-s en plein mois d’août. Depuis, plus d’une vingtaine d’agent-e-s refusent de l’appliquer dans leurs établissements, au risque de sanctions disciplinaires. Nous avons le soutien d’une intersyndicale de la ville de Grenoble (CGT- SUD- FO- CFDT – CNT- CFTC) qui a publié un communiqué (voir ci-dessous).

Notre employeur, M. Eric Piolle, clame régulièrement dans la presse son opposition au pass et signe des pétitions, dans le même temps des agent-e-s recevaient des lettres de menace de sanctions s’ils continuaient à ne pas effectuer les contrôles, 72 heures à peine après la mise en place de la mesure. Ceci est proprement inacceptable ! Grenoble souhaite-elle être pilote au niveau national en matière de maintien de l’ordre ? Notre employeur devrait-il faire preuve d’autant de zèle à faire appliquer des mesures qu’il décrie ?

A cela s’ajoutent des agressions quotidiennes sur les agent-e-s.

Cette mise en place du pass sanitaire est génératrice de fortes tensions, ce qui est délétère en pleine crise épidémique.

Les agent-e-s seront donc en grève reconductible à compter du mardi 24 août 2021 !

Nous précisons que notre action ne concerne que l’accès à nos établissements et n’est nullement une prise de position concernant la vaccination.

Les bibliothèques doivent rester – encore plus en ces temps de crise – des lieux essentiels, ouverts à toutes et tous sans discrimination !

lettre à la direction des bibliothèques de Grenoble
Communiqué de presse intersyndicale Ville de Grenoble



Source: Cric-grenoble.info