Parce que nous vivons dans une société patriarcale – écrite et organisée par et pour les hommes – générant des oppressions d’ordre économique, sociale et politique sur les femmes + (femmes, personnes trans, non-binaires et intersexes).

Parce que le G7 rassemble les dirigeants des 7 pays parmi les plus riches du monde, venus régler les inégalités sociales sans remettre en question cette domination capitaliste qui s’appuie sur l’exploitation du vivant.

Parce que le modèle économique mondial est construit sur l’exploitation du Sud par le Nord et que nous souhaitons apporter notre soutien aux luttes des femmes de l’Amazonie au Rojava, de l’Inde à la Suède.

Nous, femmes+, exigeons que la lutte anticapitaliste globale renverse également le patriarcat sous peine de faire perdurer l’exploitation de tous les êtres dominés.

FACE AU G7
Nous appelons à nous retrouver en mixité choisie (femmes, personne trans, intersexe et non-binaire)
Jeudi 22 Août en soirée pour affirmer notre détermination et célébrer nos forces et nos diversités.

Départ 19h30 de FICOBA (Irun), traverser la frontière et passre par le port de CANETA (Hendaye) à 20h.

On fini la marche par une scène ouverte : poème, chansons, coup de gueule, performances collectives,

Libérons nos corps et nos idées.


Article publié le 21 Août 2019 sur Iaata.info