Juillet 30, 2021
Par Le Poing
287 visites




Pour tout achat d’un menu, le Burking King d’Agde offrira ce burger aux jeunes vaccinés…

Au nom de la lutte contre la pandémie, la préfecture de l’Hérault a noué des partenariats avec des fast-foods pour que les jeunes vaccinés puissent bénéficier d’un « geste commercial » de leur part. Toujours plus loin dans l’indécence.

« Les jeunes héraultais âgés de 18 à 25 ans ayant eu une première injection sur la période du 1er au 15 août pourront bénéficier d’un geste commercial auprès des structures partenaires » précise le site de la préfecture de l’Hérault, fière de son opération « Vacci+ ». Parmi ces « partenaires », des clubs sportifs, des cinémas, un musée et… des fastfoods, dont le snack Royal Tacos et la multinationale Burger King. Une institution en première ligne pour défendre la santé de la jeunesse, n’en doutons pas…

Dans un rapport publié en juin 2021, la Ligue contre l’obésité révélait que 17% de la population française souffre d’obésité (soit plus de 8,5 millions de personnes) contre 15% en 2012. Au total, près d’un français sur deux (47% de la population) est soit en surpoids, soit en situation d’obésité. Avec une vraie variable sociable puisque les classes populaires sont largement plus touchées : selon une enquête d’Obépi-Roche publié en 2012, « l’obésité est près de deux fois plus répandue dans les catégories les moins favorisées (16,7% chez les ouvriers, 16,2% chez les employés) que dans les catégories plus aisées (8,7% chez les cadre supérieurs) ».

Lutter contre un problème de santé publique en ouvrant la voie à un autre, moins mortel à court terme mais pesant sur la vie et le bien-être de millions de personnes, est au mieux idiot, au pire criminel, et ce d’autant plus que les personnes obèses ont plus de chance de développer une forme grave du covid-19…

Hugues Moutouh, l’ultra répressif préfet de l’Hérault (capture d’écran issue d’une vidéo publiée le 6 avril 2021 sur le compte twitter “Préfet de la Drôme”)



Source: Lepoing.net