En ce jour de grÚve et de manifestation nationale, les syndicat SOLIDAIRES RATP, CGT RATP et RS RATP vous informent que la direction du dépÎt de BUS de Nanterre cherche à faire taire les élus ou représentants syndicaux qui sont là pour vous défendre.

Mercredi 23 septembre, Hassan GUIDER, militant SOLIDAIRES RATP, est convoqué en entretien disciplinaire avec des accusations mensongÚres.

Comme certains l’ont dĂ©jĂ  vu, nous contrĂŽlons rĂ©guliĂšrement la dĂ©sinfection et la nĂ©bulisation des BUS. A plusieurs reprises, nous avons constatĂ© des manquements dans le protocole de dĂ©sinfection et de nĂ©bulisation. Alors que la direction de la RATP avait demandĂ© aux salariĂ©-es D’ÉLIOR et de RENTOKIL de dĂ©marrer les bus, vos reprĂ©sentant-es ont informĂ© ces derniers que cela ne relevait pas de leur mĂ©tier. N’est-il pas normal, pour un reprĂ©sentant du personnel, d’aviser les salariĂ©-es de leur droit et obligations ?

Aujourd’hui, la direction accuse notre camarade Hassan, Ă©lu CSE, de leur avoir donnĂ© l’ordre de DÉMARRER les bus !

Nous avons en notre possession des preuves et des tĂ©moignages dĂ©montrant l’inverse, malgrĂ© les tentatives d’intimidation de la Direction.

La Direction du dépÎt de BUS de Nanterre cherche à faire taire un élu et militant syndical qui va dans le sens des salarié-es.

Les syndicats SOLIDAIRES RATP, CGT RATP et RS RATP appellent tous les salariĂ© – es Ă  participer massivement au rassemblement, le 23 septembre 2020 Ă  16h00, au 31 rue Kleber 92000 Nanterre.

Article publié le 18 septembre 2020


Article publié le 18 Sep 2020 sur Solidaires.org