Pour tout savoir sur cette mobilisation, voir  : La page spéciale du site de SUD Education

Vidéo de Solidaires dans le cadre de notre série “Solidaires en action”

Les liens :

Vidéo de SUD Education “Que se passe-t-il à Melle ?

Communiqué Solidaires

Les 4 de Melle, dans les Deux Sèvres, ce sont quatre enseignant-e-s qui ont participé, comme tant d’autres, à la mobilisation par la grève contre les E3C (réforme du bac Blanquer). Mais à Poitiers, le rectorat a décidé d’entamer des poursuites disciplinaires contre quatre d’entre eux/elles, actuellement suspendu-e-s de leurs fonctions. Les CAPA de discipline se tiennent les 12, 13,14, et 16 octobre.

Le gouvernement Macron se veut sécuritaire et répressif, allant jusqu’à la remise en cause des libertés publiques, dont font partie les libertés syndicales. Dans ce contexte, l’activité syndicale, la mobilisation, les actions de grève et de manifestation sont de plus en plus regardées comme répréhensibles et passibles de sanctions disciplinaires. C’est ainsi que la période actuelle connaît une tendance croissante à la répression de toute personne gréviste, manifestant-e, militant-e contestant l’ordre établi. Les chefs d’accusation à l’encontre des 4 de Melle, qui ont fait usage de leur droit de grève, sont formulés de manière politique : jusqu’à « l’incitation à l’émeute » !

Ne les laissons pas faire !

Contre la répression syndicale, manifestons notre solidarité aux 4 de Melle !

L’intersyndicale exige l’abandon immédiat de toutes les mesures et poursuites disciplinaires engagées contre les 4 de Melle.

NON A LA REPRESSION SYNDICALE

Soyons nombreux-euses au rassemblement national qui aura lieu :

le 12 octobre à 13h à Poitiers, devant le rectorat,

à l’appel de l’intersyndicale CGT, CNT, FO, FSU, SUD Education

Communiqué de l’intersyndicale Fonction publique CGT, FO, FSU et Solidaires

Halte à la répression anti-syndicale des enseignant-e-s à Melle (79) ! Soutien et mobilisation à Poitiers le 12 octobre !

4 enseignant-e-s de Melle (79), mis-e-s en cause pour leur participation à des rassemblements contre la réforme des E3C (réforme du bac Blanquer), passent en Conseil de discipline les 12, 13, 14 et 16 octobre. De trois initialement mis-e-s en cause, ce sont désormais quatre enseignant-e-s qui sont convoqué-e-s à des conseils de discipline : l’acharnement anti-syndical est encore monté d’un cran.

À Poitiers, les personnels de l’Éducation se sont mobilisés à plusieurs reprises, le 10, 11 et 12 mars, le 24 juin puis le 16 juillet, devant le rectorat de Poitiers, en soutien et ont demandé l’abandon immédiat des poursuites et des sanctions.

Le droit de revendiquer, de se réunir, de manifester ne sont pas négociables.

Dans bon nombre d’académies, des enseignantes et enseignants, des militantes et militants syndicalistes, se sont vus inquiété-e-s et poursuivi-e-s pour fait de grève. La répression doit cesser.

Nos organisations exigent l’abandon immédiat des procédures disciplinaires engagées contre les 4 enseignant-es de Melle, et exigent l’arrêt total de la répression antisyndicale et des mesures et procédures engagées contre tous les personnels ayant participé à des actions syndicales contre les réformes et le Bac Blanquer, à Melle comme ailleurs.

Nos organisations syndicales de la fonction publique appellent à soutenir le rassemblement organisé à Poitiers le 12 octobre à 13 heures et à montrer leur solidarité par tous les moyens.


Egalement en pièces jointes :

- Tract SUD Education

- Tract de l’intersyndicale de l’académie Poitiers

- Communiqué Solidaires 79

- Appel interpro. de la Vienne

  • Les 13 – 14 et 16 octobre, un rassemblement aura également lieu devant le rectorat de Poitiers à partir de 13h.
  • Une caisse de solidarité est ouverte en ligne (frais d’avocat, frais logistiques, …) https://www.lepotcommun.fr/pot/n9i5n24r

Article publié le 13 Oct 2020 sur Solidaires.org