Juin 15, 2020
Par Indymedia Nantes
402 visites


Loire-Atlantique – 44

14h – Rassemblement devant l’usine d’engrais chimiques Yara à Montoir de Bretagne

17h – Convergence et grand pique-nique sur le site du Carnet

Un appel à « agir contre la réintoxication du monde » le 17 juin ( https://17juin.noblogs.org ) a été lancé à la sortie du confinement par un ensemble de groupes écologistes, syndicats, zads, espaces autogérés et territoires en luttes. Le déconfinement annoncé par nos dirigeants relance l’exigence de la rentabilité et la destruction du vivant se remet en marche forcée et accélérée. En réponse, le 17 juin, une multitude de mobilisations, rassemblements, blocages vont avoir lieu sur des sites existants ou projets particulièrement nocifs environnementalement et socialement. Ceux-ci ne manquent malheureusement pas dans le 44. Les collectifs et organisations qui ont répondu localement à l’appel ont choisi de commencer par converger sur deux espaces emblématiques, situés d’un côté et de l’autre de la Loire, et reliés au Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire ainsi qu’à ses volontés d’expansion industrielle.

Halte à YARA et aux engrais de synthèse !

Le confinement a été pour beaucoup d’entre nous un moment de bouleversement profond quant au sentiment de gravité de l’empoisonnement du monde. Quand elle pouvait se le permettre, une partie croissante de la population s’est efforcée de prioriser les productions paysannes locales plutôt qu’une alimentation issue d’un modèle climaticide qui stérilise les sols. Mais pendant ce temps là, YARA, leader mondial des engrais de synthèse azotés, implanté à côté de la raffinerie de Donges, a continué à tourner à plein régime.Cette multinationale est une spécialiste du lobbying en faveur d’une agriculture industrielle dépendante des intrants chimiques.

Depuis leur production jusqu’à leur utilisation dans les champs, les engrais de synthèse azotés sont un véritable cocktail nocif pour l’environnement : émissions de gaz à effet de serre, pollution de l’eau (nitrates), pollution de l’air (particules fines), extractions des ressources (fuel, gaz, phosphore, potasse).

Sur le site Seveso seuil haut où elle cohabite avec Cargill et Total le long de la Loire, YARA a été récemment mise en demeure par la Préfecture pour non-respect des normes environnementales en lien avec ses rejets toxiques dans l’atmosphère et dans la Loire. Elle n’en a évidemment pas tenu compte jusqu’à présent.

Sans aucune considération pour les riverain.ne.s, sa tour de production rejette pourtant deux fois plus de poussières que le seuil autorisé et l’usine n’a pas jugé bon d’avoir une station de traitement de ses effluents industriels : ils sont tout simplement rejetés directement dans la Loire… Cela doit cesser ! Le 28 mai dernier, la presse révélait une fuite d’ammoniac sur le site de Yara près du Havre. Nous ne voulons pas d’un nouveau Lubrizol sur nos terres!

Nous irons en ce sens remettre à Yara en nombre à 15h le prix Pinocchio de la pire entreprise de l’agrobusiness en matière de greenwashing. Il lui a été décerné par les Amis de la Terre et la Confédération Paysanne en février dernier, mais n’avait pas pu lui être remis en main propre jusqu’à maintenant.

pour plus d’infos : https://www.prix-pinocchio.org/nomine/yara/

Carnage au Carnet : implantons la résistance contre la destruction de ce site naturel pour un nouveau projet industriel !

La seconde mobilisation publique de la journée a pour objet la sauvegarde des 395 ha du site naturel du Carnet, sur l’estuaire de la Loire. C’est là qu’un projet de centrale nucléaire avait été mis en déroute par un mouvement de contestation populaire dans les années 90. C’est là qu’aujourd’hui le Grand Port Maritime projette de bétonner 110 hectares de zones naturelles réensauvagées (dont 51 hectares de zones humides). Ce projet mortifère fait partie des 12 sites livrés « clé en main » par Macron à des grands groupes industriels. Paradoxe insoutenable, l’artificialisation de ce pan d’estuaire qui abrite pas moins de 116 espèces protégées, se ferait au nom de l’implantation d’« eco-technologies ». Derrière ce terme creux, les mêmes multinationales qui répandent le chaos climatique et social partout dans le monde se tiennent en embuscade pour s’implanter avec un verdissement de façade. La mobilisation est d’autant plus pressante sur ce site que le démarrage des travaux est annoncé pour cet automne !

Dans un cas comme dans l’autre, agir contre l’intoxication du monde ne pourra se faire sans s’efforcer de nouer des liens et solidarités avec et entre celles et ceux qui dépendent économiquement des secteurs concernés. Le chantage à l’emploi est l’arme principale des empoisonneurs et bétonneurs. Or des emplois utiles et un revenu digne sont possibles pour tout le monde, si on abandonne les dogmes de la libre concurrence et de la recherche de profit pour quelques-uns au mépris du bien commun. C’est avec tous les salariés que cette bataille doit se mener. L’urgence sociale c’est aussi de prendre en compte que les plus précaires sont généralement les plus touché.e.s par les dégradations environnementales et les premières victimes de la crise climatique : domiciliation sur des lieux de vies pollués, emplois aux contacts de produits cancérigènes. Quant à la violence policière et au racisme systémique, ils sont une source majeure d’intoxication sociale.

Pour plus d’infos : https://stopcarnet.fr/

___________

Nous appelons donc à se mobiliser le 17 juin lors de deux rassemblements :

– dès 14h devant l’usine YARA de Montoir de Bretagne avec une remise du prix Pinocchio.

– Puis en traversant la Loire à partir de 17h pour se retrouver sur le site du Carnet (amenez de quoi pique-niquer). Rendez-vous à la pehinière, saint viaud (44)

Infos pratiques et précisions supplémentaires sur https://17juin.noblogs.org / 17 [email protected]

A l’appel dans le 44 des associations et collectifs :
Solidaires 44, Union Syndicale Solidaires, NDDL Poursuivre ensemble, Extinction Rebellion Nantes, Collectif Stop Carnet, des habitant-e-s de la zad de Notre-Dame-des-Landes, Colère 44, Attac 44, la Cagette des Terres, Pays de Retz Environnement, Alternatiba Nantes, la Commune de Chantenay, GIGNV, la VIGIE (Association de veille citoyenne et écologique de Bretignolles-sur-Mer), la Dérive social club, Free The Soil, Comité Bure en Retz

Agir17juin-medium

Alpes-de-Haute-Provence – 04 – Forcalquier

FORCALQUIER / 17 JUIN
SUPERWOMAN, RDV À 18H

Dans la mouvance de l’Appel National issu de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes contre la ré-intoxication de notre monde après cette période très spéciale qui nous a laissé entrevoir… un espoir? Mettez votre jogging, votre masque de superman ou superwoman, votre banderole où sera écrit un poème d’amour ou de colère, et tout ce qui vous semble utile pour dire ce que vous avez à dire!

____________

Côte d’Or – 21

#Agir17Juin #StopReintox #mondedapres 17 JUIN: ACTION À DIJON!

Mercredi 17 juin nous répondrons à l’appel national à agir contre la réintoxication du monde. Nous souhaitons mettre en avant d’autres manières de vivre la ville, de ne pas nous laisser déposséder de nos quartiers et des quelques espaces de respirations qui subsistent.
Le confinement nous a dévoilé :
– l’importance des productions et distributions locales ;
– la nécessité de constituer des réseaux de solidarité ;
– les bienfaits de la baisse des pollutions sonores environnementales et visuelles ;
– le rôle essentiel de celles et ceux qui nourrissent, prennent soin, entretiennent, éduquent, créent…
Nous ne voulons pas oublier cela !

Le monde d’après ne peut pas se décider qu’entre politicien.ne.s. Dijon n’est pas un terrain de jeu pour promoteurs immobilier, c’est à ses habitant.e.s de la construire !

10h – Sombernon (départ à vélo)
12h – Fleurey sur Ouche : Pique Nique
15h – Parking de la plage du Lac kir (départ à vélo)
15h30 – PLACE DE LA RÉPUBLIQUE (départ à pied)

PLus d’info :

https://www.facebook.com/events/309076256756027/

____________

Corrèze – 19 – Ussel

Ici, c’est en avance, rdv à 12h le 16juin

La deuxième vague est celle de la colère ! Agissons ensemble contre la réintoxication de ce monde

Rassemblement à 12h mardi 16 juin devant l’hopital d’Ussel, suivi d’un départ en action

https://www.facebook.com/2251564701830324/posts/2695154447471345/

____________

Doubs – 25 – Besançon

#Agir17Juin #StopReintox #mondedapres – DOUBS – 17 JUIN, ACTION À BESANÇON ÇA VA ENVOYER DU LOURD !

En réponse à l’appel du 17 juin “Agir contre la Rétintoxication du monde”

Extinction Rébellion Besançon, Anv-Cop 21 Besançon lancent une action d’occupation d’ampleur le 17 juin à 9h ! Nous devons être nombreux.ses ! Ça va envoyer du lourd ! Inscris toi et rejoins nous. Pour s’inscrire : https://framaforms.org/on-vous-voit-venir-1591529217 Un brief est prévu le 16 juin à 18h30. Un mail te sera envoyé pour le lieu. Nous donnerons d’avantages d’informations à ce moment là. Présence vivement conseillée!

____________

Drôme – 26

– Fontaine 17 juin – Vélorution à Valence – Rendez-vous à 18h

____________

Drôme – 26 – Die

17 juin à 17h Rassemblement engagé, musical et costumé !

A Die, notre urgence concerne la préservation des terres agricoles, la lutte contre l’artificialisation des sols et contre la destruction de la biodiversité. Pour préserver la richesse naturelle encore vivante sur le territoire et  veiller à l’équilibre écologique Pour envisager une certaine forme d’autonomie alimentaire qui ne pourra pas se faire localement sans terres agricoles

Route de Ponet, 10 HA de terres agricoles sont d’ores et déjà passées sous le béton,et 3.9 ha de nouvelles terres sont condamnées à être artificialisées pour l’extension de la zone artisanale. Ces terres agricoles, plates et irrigables facilement, faciles à travailler, ont été rachetées dans un contexte où par ailleurs les nouveaux paysans peinent à trouver des terres pour s’installer, dans un contexte où la ZAC déjà existante n’est pas encore pleinement occupée, dans un contexte où la surface de l’emprise humaine de la ville de Die a été multipliée par 5 en 50 ans. La bétonisation en cours sur notre territoire doit s’arrêter, la protection des terres agricoles et des espaces naturels sauvages doit devenir une priorité. Faciliter l’installation de nouveaux paysans, produire localement des céréales et légumes sur ces terres plates et accessibles, semblent un projet plus adapté au futur qui se dessine. Avec la perspective prochaine du 2e tour des élections courant juin, puis, pour la future équipe municipale, l’enjeu du PLUI qui décidera du statut des terres pour les années à venir, ce sujet est hautement d’actualité.

Pour montrer que ce sujet nous préoccupe, insister sur l’impératif écologique, alimentaire et social que représente la préservation des terres agricoles : Retrouvons nous route de Ponet, au bord de la ZAC, le 17 juin à 17H pour un rassemblement engagé, musical et costumé ! Preparer vos panneaux et banderoles pour occuper le rond point, informez et diffusez autour de vous!

____________

Finistère – 29 – Brest, Carhaix

https://www.facebook.com/yfcbrest/

https://www.facebook.com/Youth-For-Climate-Carhaix-Karaez-10476336424920

____________

Gironde – 33 – Bordeaux

https://framaforms.org/action-17-juin-contre-la-reintoxication-du-monde-formulaire-complet-1591272989 2

« Nous avons aperçu pour la première fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrêtait enfin, in extremis. Nous devons maintenant agir concrètement pour qu’elle ne se relance pas. »

Appel national du 17 juin 2020 à agir contre la ré-intoxication du monde (https://17juin.noblogs.org)

En réponse à l’appel national du 17 juin 2020 à agir contre la ré-intoxication du monde, Extinction Rébellion Bordeaux et ANV-COP21 Gironde vous invitent à participer à une action de désobéissance civile !

https://framaforms.org/action-17-juin-contre-la-reintoxication-du-monde-formulaire-complet-1591272989 2

Cette crise sanitaire apparait comme un nouvel assaut de la société du contrôle et du capitalisme dont les tenants sont prêt.e.s à tout pour maintenir leurs intérêts, quitte à asservir plus encore les humains et à détruire plus ardemment les territoires…

Mais les brèches ouvertes par le COVID laissent entrevoir ce que collectivement nous pourrions décider de vivre : la solidarité plutôt que le profit, des besoins plutôt que des désirs vains, des relations riches plutôt que la domination. Pour empêcher un retour à l’anormal, nous devons montrer notre détermination à enrayer cette machine folle et en bloquer les infrastructures les plus destructrices qui nous sont imposées

Soyons nombreux et nombreuses le 17 juin pour répondre à cet appel national, partout en France et à Bordeaux !

ANV-COP21 Gironde et Extinction Rébellion Bordeaux

____________

Haute-Alpes – 05

– Gap “Ras le rallye”!

Le collectif “Ras Le Rallye” appelle à la mobilisation ce mercredi dans les Hautes-Alpes. Tous ont décidé d’agir contre “la réintoxication” du monde et du territoire. Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 et le confinement ont permis de réduire la pollution, ses membres craignent aujourd’hui une reprise. Le collectif dénonce notamment la mise en place de canons à neige, de parcs photovoltaïques, de remontées mécaniques dans les stations de ski ainsi que la présence de rallyes automobiles sur le département. Plusieurs rassemblements sont donc prévus ce mercredi à Gap notamment. Les manifestants ont décidé de se rassembler à partir de 11 heures devant le bâtiment de l’ADDET 05 ainsi que devant la permanence du député Joël Giraud, à 11 heures toujours, à l’Argentière-la-Bessée.

____________

Haute-Loire – 43

Rassemblement contre le projet de déviation de la RN88

à l’appel de L’asso’Loucionne, France nature environnement Haute-Loire, Réseau Ecologie Nature et Fnaut Auvergne Rhône-Alpes

RN 88 : un projet du Passé !
264 millions d’euros dont 236 de la Région : n’y a-t-il pas mieux à faire d’une telle somme à l’heure du dérèglement climatique, de l’effondrement de la biodiversité et de la nécessité absolue et urgente d’une transition écologique et énergétique ?
La Région qui sera, de très loin, le 1er financeur (90 % ce qui doit être un record en France !), alors que les routes nationales ne sont pas dans ses compétences, utilise là bien mal l’argent public. Les habitant.e.s de Haute Loire sont maintenu.e.s dans un état de dépendance à l’automobile quasi absolu, faute d’alternatives.
Cette situation pénalise les ménages obligés de consacrer une part excessive de leur budget à l’acquisition, à l’usage et à l’entretien d’un et souvent de plusieurs véhicules. Quant à ceux qui n’en ont pas, ils sont quasiment exclus de l’emploi et d’une grande partie de la vie sociale et culturelle. Et demain, l’augmentation inévitable du prix de l’énergie va aggraver encore la situation.
Cette route c’est aussi plus de bruits, de pollutions diverses, d’émissions de particules fines jusqu’à 200m de part et d’autre de la route (gaz d’échappement, particules des plaquettes de freins, gommes des pneus qui s’éparpillent …). Tout ceci est-t-il bien nécessaire ? durable ? responsable ? NON.
Cet état de fait n’a pourtant rien d’inéluctable. Il est simplement le résultat de choix politiques délibérés. Le développement économique de la Haute Loire ne dépend pas de ces travaux pharaoniques dont l’impact environnemental sera très sévère. Que penser de l’artificialisation du village du Pertuis qui devraitdevenir un « Village Service ». On ne sait pas vraiment quelle est la consistance d’un tel lieu, mais ce village pourrait avoir d’autres ambitions. Une déviation simple à 2 voies pour le confort et la sécurité des habitant.e.s du Pertuis et de St Hostien serait bien suffisante. Cet investissement lourd n’amorce pas le virage indispensable vers une nécessaire sobriété. Ce projet qui date de l’ère industrielle, n’est ni dans l’air du temps ni du côté de la sauvegarde de ce qui reste de biodiversité, des terres agricoles et des espaces préservés. Il ne peut non plus rendre résilient nos territoires face aux grands changements de ce siècle …
Ce projet est à rebours d’une vision d’avenir qui prenne en compte les grands enjeux d’aujourd’hui. Alors , opposons-nous fermement et durablement à ce projet du monde d’avant et parions sur nos forces présentes pour l’avenir des générations futures . Arrêtons là les frais inutiles, laissons les démagogies politiques au rang du passé et commençons, dès aujourd’hui, à réfléchir au réel moyen d’adaptation au monde de demain !
C’est pourquoi, nous exigeons l’arrêt immédiat de ce projet de déviation de la RN 88. Arrêtons la bétonisation inutile qui conduit au massacre du vivant !
Rejoignez-nous nombreux. ses, ce Mercredi 17 Juin à 16h au Pertuis.
Venez endimanchés.es ou en costumes d’animaux, avec vos peluches d’animaux, vos pancartes et vos masques !
Nous le pressentons tous, nous ne pouvons plus continuer à détruire le vivant et nous devons collectivement entamer un changement ! Nous sommes à un tournant de l’Histoire, alors allons-y
AGISSONS POUR LE VIVANT !

____________

Hérault – 34

Non au projet Oxylane à Saint-Clément de Rivière!

17 JUIN
GRAND PIQUE-NIQUE CHAMPÊTRE LE 17 JUIN 12H-14H30 CONTRE LES APPÉTITS FINANCIERS DE LA SOCIÉTÉ DÉCATHLON, PORTEUSE DU PROJET OXYLANE, DESTRUCTEUR DE LA BIODIVERSITÉ ET DES TERRES NOURRICIÈRES (24 HA).

https://www.facebook.com/events/280917523054463/

____________

Ile de France – Val D’oise

– Paris #Agir17Juin #StopReintox #mondedapres – Ile de France – Val d’Oise – 17 JUIN, ACTION ORGANISÉE PAR LE COLLECTIF POUR LE TRIANGLE DE GONESSE : contre l’urbanisation à outrance du nord de Paris !

Après leur victoire contre le projet EuropaCity l’an dernier, le collectif pour le triangle de Gonesse et d’autres vous invitent à les rejoindre pour une action le 17 juin.   Inscription sur formulaire ici : https://framaforms.org/17-juin-appel-a-agir-contre-les-reintoxications-du-monde-1590843817   Répondant à l’appel à agir ce 17 juin contre les réintoxications du monde (qu’on peut lire par exemple en suivant ce lien : https://www.lautrequotidien.fr/new-blog/2020/5/21/17-juin-appel-agir-con…), le Collectif Pour le Triangle de Gonesse organise une action pour montrer sa résolution à lutter contre l’urbanisation à outrance du nord de Paris. Sans pouvoir bien sûr vous révéler la nature ni le lieu exacts de cette action, nous vous invitons par ce formulaire à vous y inscrire afin que nous puissions vous livrer les informations utiles en temps et en heure.

____________

Indre-et-Loire – 37

Sortir du nucléaire Tours

Le 17 juin, agissons contre la réintoxication du monde.

Oui, ce que Lubrizol, les gigantesques incendies au Brésil, en Australie ou à Tchernobyl, l’océan de plastique, la disparition des espèces…  n’avaient pas réussi à faire surgir, la pandémie du Covid 19 l’a fait.

Le monde productiviste du tout voiture,  avion, plastique, culture intensive, pesticide…   s’est tu un instant. Le monde ultra libéral et sécuritaire a laissé la place aux chants d’oiseaux, à un air plus respirable, à des choses moins matérielles et plus humaines.

Nous,  le groupe local Sortir Du Nucléaire Touraine pensons que nous pouvons symboliquement marquer le rendez vous du 17 juin contre la
réintoxication du monde.

Nous avons exactement 10 jours pour que,  dans nos réseaux,  avec nos pancartes,  banderoles, tracts, animations en tout genre,  d’irréductibles tourangeaux/tourangelles  prétendent à la possibilité d’un autre monde.

Les hôtels Hilton, les arbres dévastés, les centrales nucléaires sur la Loire, les zones d’activités  industrielles mangeuses de terres agricoles, un aéroport parmi tous les autres,… Nous disons BASTA !!

Le 16 juin, nous serons là pour défendre le service public de la santé et  le mercredi 17 juin à partir de 18h, nous serons sur les bords de Loire Guinguette Pont Wilson.

_Appel à mobilisation locale : _
Groupe local Sortir Du Nucléaire

Votre participation, vos suggestions à adresser au plus vite par retour mail.

[email protected]
Soyons nombreux.ses

____________

Indre-et-Loire – 37

– Tours Action “Droit dans le mur”!

[ GARDONS LES PIEDS SUR TERRE ]

Venez participer à cette évènement ludique !
Les enfants peuvent participer !
Au total, ce sont 3 000 000 d’euros d’argent public offert par la métropole, le département et la région à l’aéroport de Tours qui nous mènent droit vers le mur.

On vient avec son masque bien entendu, et on respecte les gestes barrières

https://twitter.com/xr_tours/status/1271748859883110400

https://www.facebook.com/events/1569641223227976/

____________

Isère – 38 – Grenoble

Vélorution!

Grenoble répond à l’appel du 17 juin avec l’événement suivant : https://www.facebook.com/events/321951972134975 Ceux qui nous parlent du monde d’après sont ceux qui ont façonné le monde d’avant. Un monde qui repose sur des bases toxiques : oppressions sexistes, racistes, classistes, exploitation de notre force de travail et de la nature au nom d’un productivisme qui rase tout sur son passage. Pourtant, si d’un côté le confinement a rendu encore plus nettes les violences et les inégalités qui traversent nos quotidiens, il a également été la preuve que la machine économique pouvait être arrêtée. Ses rouages opèrent chaque jour dans notre quotidien, sous nos yeux, et nous avons les moyens de nous y opposer ! Partout, nous pouvons reprendre le pouvoir sur nos existences et le devenir de nos territoires. La défense des jardins de la Buisserate, la mobilisation contre le centre commercial Neyrpic, et le collectif contre l’A480 sont quelques exemples de ces luttes locales. Dans la techno-métropole grenobloise, nous étouffons sous la communication smart et verte. Pourtant, la bétonisation des derniers espaces naturels s’accélère, les centres commerciaux continuent de se construire et nos villes sont le terrain de jeu des promoteurs et start up aux technologies liberticides. C’est pourquoi nous relayons l’appel du 17 juin, une invitation à bloquer et occuper des terres, et appelons à une vélorution ancrée localement. Rendez-vous le mercredi 17 juin pour affirmer notre refus de relancer l’ancien monde et pour commencer à construire nos mondes d’après ! ————————————— On se retrouve à 17h, à Caserne de Bonne, avec votre vélo, trottinette, rollers, fauteuil roulant, etc, pour le départ de la Vélorution. Ou rejoignez-nous à 19h, à Neyrpic, lieu de l’arrivée de la vélorution, pour un apéro festif. Organisé par Action Neyrpic, Jardins de la Buisserate, le 38 centre social tchoukar, Alternatiba/ANV-COP21 Grenoble, Extinction Rebellion Isère

____________

Isère – 38

VIVRE (Vivre Ici Vallée du Rhône Environnement)

association locale soucieuse de désintoxiquer le monde d’après, vous invite à être acteur de

Convergence Roussillon-Plage

le mercredi 17 juin 2020.

« Sur le chemin de la plage, construisons notre monde d’après ».

Rendez-vous à 10 heures au jardin de la Paix à Roussillon (38150).

Promenade puis pique-nique partagé tiré des sacs.

Tenue de plage, chapeaux et crème solaire.

____________

Loire-Atlantique – 44

– Bouguenais Quand les avions ne volent plus ! Voyage indigène de détourisme !

à retrouver tout au long de la journée et spécialement à 17h
sur la radio Contre Temps

https://info.pingbase.net/event/radio-contre-temps/

____________

Morbihan – 56

Plaudren –  Rassemblement contre le projet des 178 800 poulets

Mercredi 17 juin à 18h
RDV devant la mairie de Plaudren, près de Vannes

Puis, pique-nique à 19h15 au lieu-dit Le Méné à Plaudren

178 800 poulets sur 6 000 m², soit 30 poulets / m². C’est le projet que vient d’accepter le Préfet du Morbihan, en pleine crise sanitaire. Au delà du risque de propagations de maladies due à cette concentration et à la faible diversité génétiques des animaux industriels, c’est un pas en arrière vers le monde que nous ne souhaitons plus. Filière longue donc forte empreinte carbone, pollution de l’air par le rejet de 10 tonnes d’ammoniac par an, accroissement de la pression sur les ressources en eau… le bilan environnemental du projet est lourd.

Or, ce projet est non seulement accepté par l’Etat, mais il est également favorisé par Loïg Chesnais-Girard et la Région Bretagne. Le plan volailles de la région prévoit en effet de verser 50 000€ de subventions à 100 projets de ce type en Bretagne.

C’est pourquoi nous avons choisi cette date du 17 juin, jour de mobilisation contre la réintoxication du monde pour dire qu’il faut stopper ces projets néfastes et engager une véritable transition vers des modes de productions plus vertueux. La règlementation et les subvention publiques doivent être dirigées uniquement dans ce sens.

 ____________

Nord – 59

– Lille Non à la bétonisation de la friche St Sauveur

La friche Saint-Sauveur c’est 23 hectares au coeur de Lille. Un projet immobilier du monde d’avant, porté par la maire actuelle, veut faire sortir de terre 2 400 logements, 35 000m² de bureaux, 25 000 m² de commerces, une piscine olympique et 9 000 pots d’échappements supplémentaires par jour… Associations et collectifs revendiquent à la place un poumon vert (dans cette ville qui n’offre que 14m² d’espace vert par habitant) et une réappropriation des infrastructures liées à la Gare pour répondre aux besoins sociaux et culturels qui s’expriment.

Le 17 juin, participez à une visite de la friche et de son Belvédère, suivi d’un apéro auberge espagnole et un débat entre l’ami Renard et la Lionne Aubry. Deux livres seront en vente à cette occasion : “La société vivante fête la friche” (ed. du Renart, 2020) et “Les mauvaises herbes du belvédère” (imprimé et relié par Chloé, Andréa et Tania, 2020).

Le 21 juin, participez au Forum culturel, social et festif “Faites le Mur” (fête des potagers, débats, concerts, spectacles…)

Ensemble pour un Saint-Sauveur de biodiversité sociale, culturelle et de nature.   Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de parcsaintsauveur.wordpress.com et lisez le Manifeste pour Saint-Sauveur https://parcsaintsauveur.files.wordpress.com/2020/01/manifeste_parc_janvier2020.pdf. 
https://www.facebook.com/events/282392966465693/

 ____________

Nord – 59

Marche contre l’implantation de l’usine à frites Clarebout sur le Dunkerquois!

La société belge Clarebout Potatoes souhaite s’implanter sur les communes de Saint-Georges sur l’Aa et Bourbourg, à côté de Dunkerque. L’usine fonctionnant 7j/7 et 24h/24 produira quotidiennement 1400 tonnes de produits finis, essentiellement des frites surgelées destinées à l’exportation.

Nous pensons qu’il existe de nombreuses raisons de s’opposer à ce projet et ce qu’il incarne. Odeur de friture et bruits persistants, pollution de l’air, surconsommation d’eau, conditions de travail dangereuses et abrutissantes… Ce projet titanesque impactera durablement le quotidien des habitant.e.s des villes alentours. Reposant sur des pratiques agricoles mono-culturales et dopées aux produits phytosanitaires, ce projet condamnera le futur de la région et sa sécurité alimentaire.

Plus d’infos : https://www.infolibertaire.net/non-a-lusine-de-frites-dans-le-dunkerquois/

 ____________

Puy-de-Dôme – 63

– Clermont-Ferrand

17 JUIN –
RDV DE 16H À 20H PLACE DE JAUDE POUR DES DÉAMBULATIONS À PIED OU EN VÉLO AINSI QUE POUR DES DISCUSSIONS.

https://www.facebook.com/events/s/appel-a-agir-contre-la-reintox/583268202392877/

NOUS NE VOULONS PAS D’UN RETOUR À L’ANORMAL ET NOUS SOMMES DÉTERMINÉ.ES À AGIR POUR QUE LE MONDE D’APRÈS CETTE PANDÉMIE NE RESSEMBLE PAS À CELUI D’AVANT.

 ____________

Puy-de-Dôme – 63 – Ambert

Rdv derrière la gare à  12h et 18h

____________

Seine-Maritime – 76 – Rouen

// QUOI ?
« Rouen Normandie Innovation », « We Hub », ces noms s’affichent déjà sur des panneaux. Il s’agit d’un projet
gigantesque lancé par la Métropole de Rouen et soutenu par les mairies de Saint-Etienne du Rouvray et de Petit-Couronne qui vise à agrandir le campus du Madrillet et à augmenter l’activité économique de la zone, les
fameuses ZAC. L’objectif est de passer de 6700 à 15 500 étudiants et de 80 à 120 entreprises en 15 ans. Ce
sont au minimum 63 hectares de forêt qui vont être abattus pour laisser la place à du béton, des hôtels, des
restaurants, des bureaux, des entre- prises et même une salle de sport. Ça représente 88 terrains de foot.
63 HECTARES DE LA FORÊT DU MADRILLET VONT ÊTRE RASÉS POUR LAISSER LA PLACE À DES ENTREPRISES.

// OÙ ET QUAND ?
Les travaux ont déjà commencé et trois hectares ont déjà été rasés en face du Zenith mais le chantier doit s’étaler sur 15 ans ! Les 60 hectares restants s’étendent autour de la rue de la mare Sansoure. Un document officiel parle de « zone économique à développer ». Les bulldozers peuvent rappliquer n’importe quand et détruire ce lieu qui accueille les familles et les promeneurs et qui abrite des espèces protégées comme le  lézard agile.

// L’ARNAQUE.
La métropole va évidemment jouer la carte du chantage à l’emploi et à la formation. Plus grave, elle n’hésite pas à parler d’écologie et d’éco-technologie. Elle propose ainsi des « mesures compensatoires » qui sont une escroquerie et servent à masquer la destruction en cours : on ne déplace pas un milieu naturel comme ça.

// QUE FAIRE ?
Il faut absolument empêcher ce projet de se réaliser. La bétonisation des espaces naturels n’a que trop duré. Mais comment faire ? Continuons à (nous) informer sur ce projet. Interpelons les responsables. Une pétition, «Empêchons la destruction de la forêt du Madrillet » est disponible en ligne. Des associations écologistes sont en train de préparer des recours juridiques précieux.

17JUIN
RASSEMBLEMENT
Il est temps de dire non à ce projet et à la déforestation.
LE MERCREDI 17 JUIN À L’ENTRÉE DE LA FORÊT DU MADRILLET (RUE DE LA MARE SANSOURE)
À 12H00 dans le cadre d’une journée nationale d’action contre ce qui détruit et empoisonne notre monde.
Venez nombreux. Pique-nique, information, discussion, le détail de la journée sera précisé ultérieurement.

Mail : stopdestructionmadrillet@riseup.net // Facebook : Tout brûle déjà – Rouen

https://www.facebook.com/events/690675531497702/

____________

Seine-Maritime – 76 – Rouen

Action de résistance à l’agression publicitaire!

La crise du coronavirus a révélé au grand jour les  liens entre épidémie et destruction des écosystèmes; destruction des écosystèmes qui est en lien avec nos modes de vie consuméristes.

Suite au confinement, souhaitons nous que le monde d’après ressemble au monde d’avant ?  La crise écologique impose une société plus sobre, des modes de vie moins polluants et plus respectueux

L’industrie publicitaire promeut une hyperconsommation, fait la promotion de biens souvent inutiles et générateurs d’émissions de gaz à effet de serre, pollue les paysages. Les panneaux lumineux, notamment numériques se multiplient dans l’agglomération, générant un gaspillage d’énergie et une pollution lumineuse, sans bénéfice pour le citoyen

La convention citoyenne pour le climat a d’ailleurs appelé à une régulation de la publicité, en proposant une interdiction dès 2023 sur les produits les plus émetteurs de gaz à effet de serre (une sorte de » loi Evin » sur le climat», une prohibition des panneaux publicitaires dans les espaces publics extérieurs, et l’imposition de la mention « « En avez-vous vraiment besoin ? La surconsommation nuit à la planète », dans toutes les publicités

Le 17 juin dans le cadre de l’appel « Agir contre la réintoxication du monde » (https://17juin.noblogs.org/appel-du-17-juin-et-signataires/) , le groupe RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire) de Rouen organise une action de recouvrement de panneaux publicitaires, afin de dénoncer l’omniprésence de la publicité dans l’espace public. Il s’agit d’une action non dégradante, et non violente.

Cette action se fera conjointement au rassemblement  contre la déforestation de la foret du Madrillet. Celle ci est en effet menacée par un projet  d’extension du technopole rouennais appelé “Rouen Madrillet Innovation”, visant à installer des entreprises de recherche et à favoriser “les écotechnologies”. Plus de 60 hectares de forêt et de landes sont menacées par ce projet.

RDV le 17 juin à 12h à l’entrée de la Forêt du Madrillet , rue de la Mare Sansoure pour un pique nique participatif

A partir de 14h30, déambulation en forêt et recouvrement d’affiches publicitaires `

____________

Seine Saint Denis – 93 – Montreuil

MONTREUIL / 17 JUIN
CONTRE LE PROJET IMMOBILIER DE BOUYGUES SUR LES MURS À PÈCHES

Face au danger sanitaire auquel nous expose le projet immobilier Bouygues dans l’ancienne usine EIF, nous, habitants et habitantes du quartier des Murs à Pêches et usagers du site avons décidé de nous organiser pour porter nos revendications.

16h : actions artistique
18H : prises de paroles
19h : banquet militant

Plus d’info :

https://www.facebook.com/events/282688932921985/




Source: Nantes.indymedia.org