Ce 5 décembre a débuté un mouvement massif contre la réforme des retraites annoncée par le gouvernement mais plus encore contre l’orientation globale de la politique.

C’est aujourd’hui la grève générale et reconductible qui est à l’ordre du jour pour faire plier Macron et son monde.

Destruction des services publics (Santé, Enseignement, SNCF, Énergie…), précarisation des travailleurs, stigmatisation des privés d’emplois, privatisations à la pelle, absence de prise en compte de l’urgence écologique…

Cette politique crée trop de souffrance et il est temps d’y mettre un coup d’arrêt !

Mais une journée ou deux de grève ne suffiront pas à contrer la détermination des puissants.

C’est une grève puissante et généralisée qu’il faut construire pour bâtir le rapport de force susceptible de nous conduire à la victoire.

Ce samedi 7 décembre, certains secteurs seront en pleine reconduction de la grève.

Ce samedi 7, c’est aussi la journée de mobilisation nationale des précaires et privés d’emplois.

C’est surtout l’occasion de maintenir la pression, soutenir les reconductions, et s’encourager mutuellement à le tenir le temps qu’il faudra… jusqu’au retrait total du projet et même au delà… Car aux antipodes des plans du gouvernement, c’est un projet social, égalitaire, démocratique et écologique auquel nous aspirons !

Salarié.e.s, chômeur.se.s, étudiant.e.s, gilets jaunes, militant.e.s progressistes, soyons nombreux.ses ce samedi dans la rue :

Manifestation du 7 décembre (déclarée en Préfecture)

14h : au départ de la Place Jean-Macé et en direction de la gare Part-Dieu (pour monter notre soutien aux camarades cheminot.e.s grévistes !)

Assemblée Générale des secteurs en lutte

Lundi 9 décembre à 19h, à la Bourse du Travail (salle Moissonniers, 3e étage)

On lâche rien !


Article publié le 06 Déc 2019 sur Rebellyon.info