Ce 5 décembre a débuté un mouvement massif contre la réforme des retraites annoncée par le gouvernement mais plus encore contre l’orientation globale de la politique.

C’est aujourd’hui la grève générale et reconductible qui est à l’ordre du jour pour faire plier Macron et son monde.

Destruction des services publics (Santé, Enseignement, SNCF, Énergie…), précarisation des travailleurs, stigmatisation des privés d’emplois, privatisations à la pelle, absence de prise en compte de l’urgence écologique…

Devant la résistance à ce tsunami antisocial, le régime autoritaire Macron révèle son vrai visage, celui de la répression brutale : cortèges gazés, manifestant.e.s frappé.e.s, mutilé.e.s, tabassé.e.s sans raison (comme ce jeune de 23 ans victime d’une agression policière ce mardi qui lui coûte une fracture de la mâchoire et la perte de sept dents au moins).

Alors que la contestation est massive et soutenue par la population, l’État des lobbyistes capitalistes, plutôt que d’écouter la population et de retirer son projet, tente de “régler” le conflit par les armes et la dissuasion de se rendre en manif ou d’empêcher les travailleur.ses de se mobiliser sur leur site.

Il est temps de mettre un coup d’arrêt à un régime autoritaire qui ne cesse de se durcir.

Mais quelques journées de grève menées par certains secteurs (certes stratégiques) ne suffiront pas à contrer la détermination des puissants.

Le mouvement doit s’inscrire dans la durée et c’est une grève puissante et généralisée qu’il faut construire pour bâtir le rapport de force susceptible de nous conduire à la victoire.

Défiler dans la rue ce samedi 14 décembre sera l’occasion de maintenir la pression, soutenir les reconductions, et s’encourager mutuellement à le tenir le temps qu’il faudra… jusqu’au retrait total du projet et même au delà… Car aux antipodes des plans du gouvernement, c’est un projet social, égalitaire, démocratique et écologique auquel nous aspirons !

Salarié.e.s, chômeur.se.s, étudiant.e.s, gilets jaunes, militant.e.s progressistes et écologistes, soyons nombreux.ses ce samedi dans la rue :

  • Samedi 14 Décembre : Manifestation (déclarée en Préfecture)

    14h : au départ de la Gare des Brotteaux
  • Lundi 16 décembre : ombattre pour nos retraites – Ateliers actions et échanges

    à 19h, à la Bourse du Travail (salle Moissonniers, 3e étage)

On lâche rien !

Le Collectif unitaire 69 contre la réforme des retraites


Article publié le 13 Déc 2019 sur Rebellyon.info