Janvier 28, 2021
Par Paris Luttes
303 visites


Notre mobilisation a payé : notre lutte nous a permis d’obtenir des garanties pour les contrats de 2021-2022, notamment la certitude de continuer à travailler 15h fixes par semaine et de garder nos avantages tels que la rémunération des jours fériés, les congés payés, ce que, rappelons-le, nous devons aux luttes des générations précédentes d’employé.e.s étudiant.e.s des bibliothèques.

Au-delà de cet engagement de la bibliothèque, notre situation est toujours bloquée par la présidence de Paris 3 : nous exigeons une rémunération en cas de fermeture de la bibliothèque si un nouveau confinement devait être annoncé, ce qui semble désormais de plus en plus imminent.

Nous souhaitons aussi être rémunéré.e.s pour les trois jours de fermeture de la bibliothèque lors du confinement début novembre, jours pour lesquels nous avons perdu notre rémunération.

La présidence de Paris 3 reste ferme sur ce point. Alors que la précarité étudiante n’a jamais été aussi prégnante, nous attendons que l’université et le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche s’engagent réellement pour leur employé.e.s étudiant.e.s. Au-delà des arguments juridiques et budgétaires qu’on nous avance depuis deux mois, il est plus que jamais le moment de faire des choix politiques !

Rendez-vous à notre piquet de grève le samedi 30 janvier de 9h30 à 14h place du Panthéon !

Nous avons besoin d’un maximum de soutien sur notre caisse de grève :

https://www.leetchi.com/c/soutien-aux-moniteur-rice-s-etudiant-e-s-de-la-bsb

Notre page facebook : https://www.facebook.com/MOET-en-Lutte-Moniteurrices-%C3%A9tudiantes-de-la-BSB-en-gr%C3%A8ve-105589144730656




Source: Paris-luttes.info