Prochains RDVs :

  • Note : Toulouse accueille 4 matchs de l’Euro les 13, 17, 20 et 26 juin.

Mardi 14 juin :

  • 19h à la Chapelle : Assemblée de Lutte 31.

Jeudi 16 juin :

  • 18h30 devant la chaîne Bagelstein (30 rue des Filatiers, Toulouse) en soutien aux camarades incarcéré.e.s à Rennes et contre la communication agressive de cette chaîne : sexiste, raciste, homophobe, putophobe.

lundi 20 juin :

  • Manifestation régionale à l’occasion du 3ème match toulousain

Infos sur la journée de lundi 12 juin :

Dès le matin le rencard de Jean Jaurès a été nassé [1]. Certains ont pus se rendre sur la sortie de la rocade vers Croix Daurade a priori (à confirmer) mais ilelles ont été délogé.e.s vers 9h avec la délicatesse habituelle.

Un témoignage reçue par mail :

Ce matin les 3 dépôts (Langlade, Atlanta et Colomiers étaient bloqués vers 4h30 avec du matériel et un nombre sûrement insuffisant de grévistes (intérieurs à Tisséo et extérieurs compris) menés par la CGT principalement avec Solidaires (au moins sur Langlade).

Emmené par un divisionnaire bien connu des manifestants, plusieurs camions de la gendarmerie mobile se sont déployés vers 7h10 au dépôt Langlade.

Franchement, ça a pas traîné en 15 minutes les grévistes ont été repoussés hors des accès de l’entrée principale, moyennant bousculades et de discrets coups de tonfas (leur consigne semblant être de ne pas porter de coups visibles). Le deuxième accès, plus petit, tenait encore, mais c’était une question de minutes pour que le piquet soit levé à son tour.

Toutefois le temps que la petite barricade soit éteinte par les pompiers, et le sol nettoyé, ce n’est que vers 8 h que le trafic depuis Langlade a repris sur une douzaine de lignes (les dépôts d’Atlanta et Ramassiers étant à ce moment toujours bloqués Cette dernière infos à changer…)

Les flics ont procédé à des interpellations ciblées, au moins deux (un CGT et un SUD) sans qu’on sache pour le moment si il y a gardav ou si c’est juste un contrôle d’identité avant d’être relaché. Ils ont procédé ensuite à un contrôle d’identité d’une trentaine de grévistes présents et nassés sur un trottoir.

Voilà n’hésitez pas à envoyer vos compléments si des choses ont été oubliées…

Sur le piquet d’Atlanta le blocage est levé à 9h30 par les grévistes et leurs soutiens.

Bref suivi du vendredi 10 juin
- Les 3 gardéEs à vue de la manif du jeudi 9 ont été libéréEs après 48h de détention, avec une convocation pour un un procès le 6 juillet. Chefs d’inculpation : dégradations (tags) en réunion avec le visage dissimulé, et autres refus de signalétique ou fourniture d’identité imaginaire.
- L’intersyndicale a bloqué le dépôt pétrolier Total de Lespinasse de 4h du mat’jusqu’à 15 heures.

Bref suivi du jeudi 9 juin :
- Ce matin, 3 personnes ont été arrêtées puis relâchées vers 19h30 / 20h avec des dates de procès suite à une action de blocage de trains à la gare, à l’initiative de Nuit Debout.
- La manif de 12h00 a vu quelques banques, agences d’intérim ou assurances recouvertes de quelques oeufs de peinture et de tags, dans une bonne ambiance, avant de se terminer devant les locaux du medef. 3 personnes ont été arrêtées et sont en GAV.




Source: