Mai 4, 2016
Par Indymedia Bruxsel
712 views


Appel à manifestation “pâtissière” contre la venue de la racialiste Houria Bouteldja, Samedi 7 Mai Au Pianofabriek, Rue du Fort, 35, 1060 Saint-Gilles à partir de 12h00

car :

  • Ses propos racialiste (les races ne doivent pas se mélanger) visant le métissage sont fascistes
  • Boris Le Lay (et son organisation néonazi) qui soutient Houria Bouteldja, est un identitaire racialiste comme le PIR.
  • http://revolutionetlibertes.fr/?p=7983 “Le rapprochement idéologique entre Boris Le Lay (Breizh Atao, groupuscule néonazi) et Houria Bouteldja apporte une nouvelle pierre à l’édifice. La convergence avec une organisation néo-nazie tenant évidemment de la suprématie blanche renvoi d’une manière assez logique, la volonté du PIR ne peut résider dans une lutte acharnée contre le colonialisme, les discriminations, etc. Ainsi, le PIR devient un adversaire de taille, puisque qu’il possède parmi ses “alliés objectifs” des néo-nazis. Le PIR n’a cependant jamais communiqué sur l’organisation, ni sur Boris Le Lay et on comprend pourquoi.”
  • Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la république, a déclaré que l’antisémitisme et le sionisme étaient “absolument indissociables”.
  • Le 23 avril 2016, le PIR a mis en avant comme photo du jour le Cheikh Yassin. Ahmed Yassine fut le fondateur et dirigeant spirituel du Hamas (groupe islamiste terroriste). Ce lien profond entre le PIR et l’islamisme ne peut en aucun cas être assimilé à une faute, mais il s’agit d’une volonté et d’une ambition politique. Les extrême-droites sont reconnaissantes les unes des autres. D’autant qu’en ce moment, en Israël ou en Palestine, les deux pays font face à une vague d’attentats d’une ampleur sans précédent. Assumant une position clairement antisémite, le PIR est exposé à deux faits : l’un à-propos de l’apologie du terrorisme, l’autre sur la discrimination vis-à-vis des Juifs (la charte du Hamas).
  • Dans le fond, le discours du PIR est très similaire à celui d’Alain Soral ou de Dieudonné, avec la convergence avec l’extrême droite musulmane et les néo-nazis de Breizh Atao, on peut fort bien conclure que le PIR est un groupuscule d’extrême droite.

. etc …





Source: