DĂ©cembre 28, 2020
Par Conspiracy Watch
242 visites


L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 21/12/2020 au 27/12/2020).

QANON. C’est l’un des mystĂšres de la politique amĂ©ricaine, sur lequel s’acharnent les meilleurs journalistes d’investigation du pays : qui a Ă©crit, ces trois derniĂšres annĂ©es, les 5000 messages (ou « drops ») attribuĂ©s Ă  « Q Anonymous » ? La start-up suisse Orphanalytics, basĂ©e Ă  Verbier, a percĂ© une partie du mystĂšre : ces « drops », qui ont dĂ©clenchĂ© un mouvement complotiste d’une ampleur inouĂŻe et ont parfois Ă©tĂ© relayĂ©s par Donald Trump lui-mĂȘme et pris trĂšs au sĂ©rieux par des candidats au CongrĂšs se dĂ©clarant adeptes de QAnon, auraient Ă©tĂ© rĂ©digĂ©s par deux auteurs distincts avant et aprĂšs dĂ©cembre 2017 (source : heidi.news, 15 dĂ©cembre 2020).

ISLANDE. Toutes les idĂ©es, mĂȘme abjectes, doivent-elles pouvoir s’exprimer librement ? La traduction d’un obscur pamphlet antisĂ©mite met l’Islande en Ă©moi. Pour la premiĂšre fois, ce pays rĂ©putĂ© consensuel s’interroge sur la libertĂ© d’expression, alors que, ces derniĂšres annĂ©es, des partis extrĂ©mistes et populistes sont apparus aux extrĂ©mitĂ©s de l’échiquier politique. PubliĂ© en 1976 par l’antisĂ©mite amĂ©ricain Arthur Butz, l’ouvrage a pour sous-titre The Case Against the Presumed Extermination of European Jewry [« Pourquoi l’extermination prĂ©sumĂ©e des Juifs europĂ©ens n’a pas eu lieu Â»] (source : Courrier international, 20 dĂ©cembre 2020).

HOLD-UP. AprĂšs le succĂšs du documentaire Hold-up, qui a comptĂ© plusieurs millions de vues en quelques semaines, son rĂ©alisateur et son producteur continuent Ă  occuper l’espace en ligne. L’équipe anime dĂ©sormais une chaĂźne YouTube qui compte plus de 100 000 abonnĂ©s. Un « Hold-up 2 » est Ă©galement annoncé  (source : Checknews (LibĂ©ration), 21 dĂ©cembre 2020).

ANTIVAXX. De nombreuses publications sur les rĂ©seaux sociaux affirment ou laissent entendre que le malaise d’une infirmiĂšre du CHI Memorial Hospital de Chattanooga (Tennessee), tout juste vaccinĂ©e contre la Covid-19, est directement liĂ© Ă  l’injection. En rĂ©alitĂ©, la jeune femme est particuliĂšrement sujette aux malaises vagaux et cet incident ne permet pas de tirer de conclusion sur le vaccin, selon l’intĂ©ressĂ©e elle-mĂȘme et un mĂ©decin (source : AFP, 21 dĂ©cembre 2020). Dans un tweet postĂ© le 20 dĂ©cembre, le vidĂ©aste conspirationniste Silvano Trotta a relayĂ© l’infox (likĂ©e prĂšs de 2000 fois
) selon laquelle l’infirmiĂšre en question « serait morte Â» des suites de l’injection. Cette rumeur a Ă©tĂ© dĂ©mentie par le personnel de l’hĂŽpital qui a postĂ© une photographie de l’intĂ©ressĂ©e en pleine forme, datĂ©e du 21 dĂ©cembre 2020 (source : L’Instant critique, 21 dĂ©cembre 2020).

Tweet de Silvano Trotta du 20/12/2020.

Qui sont les antivaccins ? Est-ce qu’ils appartiennent Ă  une obĂ©dience politique ? Sont-ils puissants ? Notre collaborateur Tristan MendĂšs France, spĂ©cialiste du conspirationnisme, a rĂ©pondu aux questions du Parisien et analysĂ© la progression inquiĂ©tante de cette mouvance. Pour lui, « le coronavirus a Ă©tĂ© l’un des plus grands accĂ©lĂ©rateurs du complotisme » (source : Le Parisien, 22 dĂ©cembre 2020).

CONSEILS ET TÉMOIGNAGES. Le complotisme fait assurĂ©ment partie des phĂ©nomĂšnes qui ont donnĂ©, en 2020, Ă  la faveur de la pandĂ©mie de Covid-19, la mesure de leur toxicitĂ© pour la dĂ©mocratie. Les adeptes des thĂ©ories du complot se comptent aujourd’hui par millions, inspirant Ă©tudes et analyses Ă  leur sujet. Parmi les efforts de synthĂšse publiĂ©s Ă  l’approche des rĂ©unions familiales de cette fin d’annĂ©e, on signalera le guide rĂ©digĂ© par les DĂ©codeurs du Monde, « pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs piĂšges Â» (source : Le Monde, 22 dĂ©cembre 2020). Les conseils dispensĂ©s par le mĂ©dia amĂ©ricain Public Broadcasting Service (PBS) Ă  l’approche de NoĂ«l 2019 restent aussi d’actualitĂ© et sont Ă  retrouver sur le site de Conspiracy Watch.

L’émission Les pieds sur terre (France culture) a diffusĂ© un reportage sur les parents complotistes. Camille et Emma y tĂ©moignent des mĂ©canismes qui les ont Ă©loignĂ©s de leurs parents et de dialogues presque impossibles avec, au centre, le coronavirus


C’est sur la mĂȘme problĂ©matique que s’est penchĂ© BenoĂźt Zagdoun pour France Info, interrogeant des personnes dont un parent, un(e) conjoint(e) ou un(e) ami(e) a basculĂ© dans le complotisme dans le contexte pandĂ©mique. Des divergences d’opinion qui ont transformĂ© leur relation, les amenant parfois Ă  couper les ponts
 (source : France Info, 24 dĂ©cembre 2020).

AUSTRALIE. Facebook a fermĂ© la page du cuisinier australien Pete Evans, en accusant cette cĂ©lĂ©britĂ© locale d’utiliser le rĂ©seau social pour propager la dĂ©sinformation sur le coronavirus. Ce n’est pas la premiĂšre fois que le gĂ©ant amĂ©ricain ferme ce type de compte. En revanche, la page de Pete Evans sur Instagram – une plateforme appartenant Ă  Facebook – est toujours active et suivie par 278.000 personnes. Elle comporte notamment des messages encourageant les habitants de Sydney Ă  s’opposer aux autoritĂ©s sanitaires et Ă  ne pas aller se faire tester (source : Le Figaro, 24 dĂ©cembre 2020).

EMA KRUSI. La vidĂ©aste suisse Ema Krusi s’est fait connaĂźtre par ses positions conspirationnistes sur l’épidĂ©mie de Covid-19. Sa chaĂźne YouTube compte aujourd’hui 108 000 abonnĂ©s. InterpellĂ© par cette derniĂšre sur Twitter, Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, lui a rĂ©pondu sous la forme d’un thread, expliquant pourquoi le dialogue avec les complotistes est une impasse.

SECTES. Pascale Duval, porte-parole de l’Union nationale des associations de dĂ©fense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi), observe une convergence inquiĂ©tante entre marchĂ© du bien-ĂȘtre, crise sanitaire, thĂ©ories du complot et dĂ©rives sectaires. Elle explique au Monde les passerelles entre mouvements sectaires traditionnels et complotisme en ligne (source : Le Monde, 22 dĂ©cembre 2020).

FLUIDE GLACIAL. Tandis que Conspiracy Watch s’emploie trĂšs sĂ©rieusement Ă  alerter ses lecteurs sur la nocivitĂ© des thĂ©ories du complot, voire Ă  les Ă©touffer dans l’Ɠuf, Fluide Glacial consacre ces jours-ci un numĂ©ro entier Ă  « l’opium des imbĂ©ciles ». Le magazine crĂ©Ă© il y a 45 ans par Gotlib nous offre 100 pages de franche rigolade sur le sujet (source : Conspiracy Watch, 23 dĂ©cembre 2020).

ECO. « La caractĂ©ristique principale des vĂ©ritables complots est qu’ils sont immĂ©diatement dĂ©couverts, que ceux-ci rĂ©ussissent, comme dans le cas de Jules CĂ©sar, ou qu’ils Ă©chouent comme pour le complot d’Orsini contre NapolĂ©on III. Â» Ces mots d’Umberto Eco sont extraits de la Lectio Magistralis qu’il prononça Ă  l’occasion de la remise de son doctorat honoris causa en Communication et culture des mĂ©dias, le 10 juin 2015, Ă  l’UniversitĂ© de Turin. En republiant ce texte intitulĂ© « Conclusion sur le complot – De Popper Ă  Dan Brown Â», Le Grand continent entend engager une rĂ©flexion de longue haleine sur un phĂ©nomĂšne qui a pris des proportions inĂ©dites en 2020 (source : Le Grand continent, 24 dĂ©cembre 2020).

MACRON. Dans un entretien fleuve accordĂ© Ă  L’Express, Emmanuel Macron a Ă©tĂ© invitĂ© Ă  s’exprimer sur l’atmosphĂšre de complotisme qui gagne une partie des Français sur fond de crise sanitaire. « Le problĂšme clef pour moi, explique le prĂ©sident de la RĂ©publique, c’est l’écrasement des hiĂ©rarchies induit par la sociĂ©tĂ© du commentaire permanent : le sentiment que tout se vaut, que toutes les paroles sont Ă©gales, celle de quelqu’un qui n’est pas spĂ©cialiste mais a un avis sur le virus vaut la voix d’un scientifique. C’est ce poison qui nous menace. Nous l’avons vu dans le champ politique depuis des annĂ©es – avec une grande intensitĂ© au moment de la crise des gilets jaunes oĂč ĂȘtre Ă©lu, c’était finalement ĂȘtre frappĂ© du sceau de l’illĂ©gitimitĂ©, ce qui est un renversement singulier. Ce phĂ©nomĂšne gagne dĂ©sormais le champ scientifique. [
] cette sociĂ©tĂ© qui s’horizontalise, ce nivellement complet, crĂ©e une crise de l’autoritĂ©. Et quand cette crise d’autoritĂ© touche la science, au moment oĂč l’on attend de cette derniĂšre des vĂ©ritĂ©s dĂ©finitives auxquelles se raccrocher, mĂȘme si elles sont provisoires, mĂȘme si elles sont imparfaites. Les consĂ©quences psychologiques et sociales sont terribles car on finit par ne plus croire en rien. Voici le cercle vicieux : un nivellement, qui crĂ©e du scepticisme, engendre de l’obscurantisme et qui, au contraire du doute cartĂ©sien fondement de la construction rationnelle et de la vĂ©ritĂ©, conduit au complotisme. Ce n’est plus “je doute donc je suis”. C’est “je doute donc je me raccroche Ă  une narration collective qui, mĂȘme si elle est fausse, infondĂ©e, a le mĂ©rite de sembler robuste” » (source : L’Express, 22 dĂ©cembre 2020).

NASHVILLE. Selon les premiers Ă©lĂ©ments de l’enquĂȘte sur l’explosion qui a secouĂ© Nashville le jour de NoĂ«l, l’auteur de l’attaque, Anthony Quinn Warner, aurait cherchĂ© Ă  s’en prendre aux installations de la compagnie de services tĂ©lĂ©phoniques AT&T. L’une des pistes explorĂ©es par les enquĂȘteurs et qui serait jugĂ©e crĂ©dible porte en effet sur la paranoĂŻa de Warner concernant le dĂ©veloppement de la 5G, une hypothĂšse que semble crĂ©dibiliser le maire de Nashville auprĂšs de CBS (source : Le Parisien, 27 dĂ©cembre 2020).

20 MINUTES. Le site de notation des mĂ©dias NewsGuard, qui affirme garantir la fiabilitĂ© de plus de 6 000 sites d’actualitĂ©, a publiĂ© son top 10 des dĂ©sinformateurs de l’annĂ©e 2020 (avec la liste des sites qui ont publiĂ© le plus d’intox sur le coronavirus en France) ainsi que son top 10 des sites fiables avec le plus d’engagement en ligne. Actu.fr, 20Minutes.fr, FranceBleu.fr, RFI. fr, LePoint.fr, LaDepeche.fr, France24.com et FranceCulture.fr figurent parmi les sites d’info les plus fiables. A contrario, les « mĂ©sinformateurs » les plus influents s’appellent ReseauInternational.net, Yetiblog, LeLibrePenseur, L’Échelle de Jacob ou encore Moutons rebelles, un site « gĂ©rĂ© de maniĂšre anonyme qui relaie souvent de fausses informations, notamment des thĂ©ories du complot sur la pandĂ©mie de COVID-19 ». « Les faits n’ont pas toujours gagnĂ© en 2020 », se dĂ©sole l’entreprise constituĂ©e de journalistes professionnels (source : Yahoo actualitĂ©s, 21 dĂ©cembre 2020).

NEWSMAX. MĂ©dia trĂšs proche de Donald Trump et de ses partisans, Newsmax a procĂ©dĂ© Ă  une mise au point autour des accusations de fraude Ă©lectorale impliquant les entreprises Dominion et Smartmatic, expliquant qu’il n’existait aucune preuve de liens entre ces compagnies et les Clinton, Nancy Pelosi, Hugo Chavez, le Venezuela ou encore George Soros.




Source: Conspiracywatch.info