DĂ©cembre 21, 2020
Par Conspiracy Watch
385 visites


L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 14/12/2020 au 20/12/2020).

DANS LA TÊTE DES COMPLOTISTES. La crise sanitaire a accĂ©lĂ©rĂ© la diffusion des thĂšses conspirationnistes. France Info a interrogĂ© plusieurs hommes et femmes qui pensent que la crise du coronavirus cache une vaste machination, afin de chercher Ă  comprendre comment ces personnes en sont venues Ă  rejeter les paroles des scientifiques, des mĂ©dias et des politiques (source : France Info, 13 dĂ©cembre 2020). Croire Ă  ces thĂšses un jour ne veut cependant pas dire y croire toujours. Le site Numerama en apporte pour sa part l’illustration avec les tĂ©moignages de deux trentenaires qui ont fini par Ă©chapper Ă  ces thĂ©ories aprĂšs une longue remise en question (source : Numerama, 13 dĂ©cembre 2020). C’est ce mĂȘme parcours inverse, cette sortie de l’engrenage complotiste, qu’un article de Slate met aussi en valeur. « Je me suis rendue compte que ce sont [mes] problĂšmes qui m’ont fait plonger dans tout ça, donc je veux me focaliser lĂ -dessus pour Ă©viter de sombrer dans d’autres cycles obsessionnels Â», explique ainsi l’une des personnes interrogĂ©es dans cette enquĂȘte (source : Slate, 15 dĂ©cembre 2020). L’Obs de la semaine du 17 dĂ©cembre a publiĂ© un dossier consacrĂ© au complotisme, adossĂ© Ă  une enquĂȘte rĂ©alisĂ©e par l’institut de sondages Ipsos. Notre rĂ©daction en a livrĂ© un aperçu dans un thread.

FRANCESOIR. France-Soir ? Autrefois un journal Ă  grand tirage, aujourd’hui, sous le nom « FranceSoir », un site web militant qui relaie les principales obsessions de la complosphĂšre
 Le point avec « Vrai ou Fake », l’émission de France Info consacrĂ©e aux infox (source : France Info, 15 dĂ©cembre 2020).

WONNER. Conspiracy Watch s’est vu enjoindre de la part de la dĂ©putĂ©e Martine Wonner (Bas-Rhin) de supprimer de son site sous 48 heures toute publication la concernant. L’injonction peut surprendre de la part de celle qui dĂ©nonçait, il y a quelques semaines, « la censure des mĂ©dias en France Â» et qui s’efforce d’entraver notre mission d’information. À travers nous, ce qui est en jeu, c’est bien la libertĂ© d’informer sur ces flĂ©aux que sont le complotisme et la dĂ©sinformation (source : Conspiracy Watch, 14 dĂ©cembre 2020). On notera que pour dĂ©noncer celles et ceux qui la qualifient de « complotiste Â», Martine Wonner menace de porter plainte en se faisant reprĂ©senter par Carlo Alberto Brusa (voir le communiquĂ©). L’avocat est notamment connu pour ĂȘtre intervenu sur la chaĂźne YouTube de Silvano Trotta, l’homme de la « lune creuse Â», et pour dĂ©fendre les producteurs du film Hold-up.

LIVRE. Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch et auteur de L’Opium des imbĂ©ciles (Grasset, 2019), Ă©tait l’invitĂ© de la Librairie KlĂ©ber de Strasbourg pour une prĂ©sentation de son ouvrage, le 17 dĂ©cembre. Un entretien Ă  retrouver en ligne ou sur notre site.

SATIRE. Emmanuel Revah, comĂ©dien dĂ©butant dans le stand-up, a mis en ligne Fire-up, « un film moqumentaire, ou documentaire parodique, qui utilise les codes des communications complotistes, ainsi que des Ă©lĂ©ments du documentaire Hold-up, pour dĂ©noncer le complot des pompiers Â». Pour s’amuser des thĂ©ories complotistes qui circulent sur les rĂ©seaux sociaux tout en les dĂ©nonçant


ANTIVAXX. Youtubeurs confĂ©renciers, mĂ©decins sceptiques
 Le Covid-19 fait Ă©merger de nouvelles figures hostiles Ă  la vaccination et en met d’autres en lumiĂšre. Si les arguments divergent, dĂ©fiance et thĂ©ories du complot en sont le mĂȘme ciment. Le journal La Croix s’est intĂ©ressĂ© Ă  la nĂ©buleuse des militants anti-vaccin (source : La Croix, 15 dĂ©cembre 2020).

CHARLATANS. Le Covid19 a dĂ©multipliĂ© les vocations de « lanceurs d’alerte ». Ils sont dĂ©sormais des dizaines et des dizaines Ă  dĂ©noncer un vĂ©ritable « climat de terreur », Ă  analyser les dangers du masque chirurgical ou Ă  attaquer l’Institut Pasteur et leur public se compte en centaines de milliers de personnes. Dans une vidĂ©o, G Milgram s’est penchĂ© sur l’action de deux d’entre eux : le docteur Christian Tal Schaller et le confĂ©rencier/formateur Jean-Jacques CrĂšvecƓur. Elle montre que les charlatans complotistes ne font pas que nous prendre pour des imbĂ©ciles : ils nous prennent aussi pour des vaches Ă  lait et des cobayes (source : YouTube, 18 dĂ©cembre 2020). « L’Extracteur Â», compte Twitter d’un collectif visant Ă  informer sur « les dangers de certaines pseudo-alternatives en matiĂšre de santĂ©, de mĂ©decine, d’alimentation Â», a signalĂ© une vidĂ©o dans laquelle Jean-Jacques CrĂšvecƓur prĂ©pare ses adeptes Ă  ne plus revoir leurs proches quand ils quitteront la « troisiĂšme dimension Â». Comme l’indique L’Extracteur, « on n’a jamais Ă©tĂ© aussi prĂšs du discours mystique de Luc Jouret, planifiant les suicides collectifs de la secte de l’Ordre du Temple solaire Â».

PERRONNE. Martin Hirsch, directeur gĂ©nĂ©ral de l’AP-HP, a mis fin aux fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales exercĂ©es par le Professeur Christian Perronne et dĂ©posĂ© plainte devant l’Ordre des mĂ©decins. Dans un communiquĂ©, l’AP-HP prĂ©cise que « depuis plusieurs mois, dans un contexte de crise sanitaire, le Pr Christian Perronne a tenu des propos considĂ©rĂ©s comme indignes de la fonction qu’il exerce Â» (source : L’Express, 18 dĂ©cembre 2020). Devenu une star de la complosphĂšre, Christian Perronne a accordĂ© un entretien vidĂ©o Ă  FranceSoir cumulant plus de 600 000 vues Ă  ce jour. Il y est interviewĂ© par Richard Boutry, un ancien journaliste de France TĂ©lĂ©visions et de TV5 dont les commentaires sur l’actualitĂ© ont pris, au cours de l’annĂ©e 2020, un tournant clairement conspirationniste.

Le journaliste Vincent Glad rappelle qu’en 2010, Perronne s’insurgeait devant le SĂ©nat contre les « dĂ©lires antivaccinaux sur Internet ».

FOURTILLAN. Le professeur Jean-Bernard Fourtillan, l’un des intervenants du film Hold-up qui avait Ă©tĂ© placĂ© en hospitalisation d’office, a retrouvĂ© sa libertĂ©. Le 17 dĂ©cembre, Ă  UzĂšs, le juge des libertĂ©s et de la dĂ©tention a considĂ©rĂ© qu’il n’avait pas sa place Ă  l’hĂŽpital psychiatrique. Il devrait ĂȘtre transfĂ©rĂ© pour ĂȘtre entendu par un juge d’instruction parisien qui lui reprocherait, entre autres, d’avoir administrĂ© des traitements mĂ©dicaux expĂ©rimentaux Ă  des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, dans une clinique sauvage (source : Midi Libre, 17 dĂ©cembre 2020).

ALLEMAGNE. La crise sanitaire due Ă  l’épidĂ©mie de Covid-19 s’aggrave ces derniers jours en Allemagne. Elle est d’autant plus inquiĂ©tante dans les lands et les autres territoires dirigĂ©s par l’extrĂȘme droite comme dans la petite ville de Bautzen, en Saxe, Ă  l’Est du pays. Les personnels soignants, dĂ©jĂ  dĂ©passĂ©s, doivent de surcroĂźt faire face aux manifestations des anti-masques (source : Europe 1, 16 dĂ©cembre 2020).

ÉLECTIONS AMÉRICAINES. « Ă€ bien des Ă©gards, cette Ă©lection a Ă©tĂ© volĂ©e Â». Tel est le point de vue qu’a formulĂ© au sujet de l’élection prĂ©sidentielle le sĂ©nateur rĂ©publicain Rand Paul, lors d’une audition au CongrĂšs. À noter : il est le fils de Ron Paul, bien connu pour ses nombreuses prises de position conspirationnistes. Un journaliste de RT France ne s’est pas non plus privĂ© de faire la promotion de la thĂšse selon laquelle les machines de vote Ă©lectronique de l’entreprise Dominion seraient intentionnellement conçues pour fausser les rĂ©sultats (source : Twitter).

FIORILE. Éric Fiorile, un activiste complotiste autoproclamĂ© chef d’un groupusculaire « Conseil national de transition », a Ă©tĂ© interpellĂ© par la police le 16 dĂ©cembre 2020 dans le cadre de l’enquĂȘte sur le groupe de Barjols, un groupe identitaire qui avait fomentĂ© une attaque contre Emmanuel Macron en 2018. Il a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue pour association de malfaiteurs Ă  caractĂšre terroriste et une arme de poing a Ă©tĂ© retrouvĂ©e Ă  son domicile. Il avait appelĂ© un peu plus tĂŽt Ă  marcher sur Paris le vendredi 18 dĂ©cembre pour renverser ce qu’il appelle le « gouvernement illĂ©gitime » (source : BFM TV, 17 dĂ©cembre 2020).

ATTENTAT DE CONFLANS. « Si nous avions Ă©tĂ© juifs, nous n’aurions pas attendu. Â» Le rapport de l’Éducation nationale contenait cette rĂ©flexion formulĂ©e par Abdelhakim SĂ©frioui et un parent d’élĂšve Ă  la principale du collĂšge du Bois d’Aulne, oĂč exerçait Samuel Paty. Les deux hommes s’étaient rendus au collĂšge sans rendez-vous et s’étaient plaints d’avoir attendu (source : Le Monde, 10 dĂ©cembre 2020).

ATTENTAT DU THALYS. Au terme de cinq semaines de procĂšs, la cour d’assises spĂ©ciale de Paris a prononcĂ© des peines allant de sept annĂ©es de rĂ©clusion Ă  perpĂ©tuitĂ© (pour le terroriste Ayoub El Khazzani) Ă  l’encontre des quatre accusĂ©s de cet attentat qui avait fait deux blessĂ©s, le 21 aoĂ»t 2015 (source : Le Monde, 17 dĂ©cembre 2020). Il est Ă  noter qu’à l’époque des faits, la complosphĂšre criait Ă  la manipulation, Ă  l’instar de Hani Ramadan, qui dĂ©nonçait une manipulation, regrettant que « des actes isolĂ©s Â» prennent « des proportions gigantesques Â» et doutant des explications donnĂ©es (source : Le Temps, 29 aoĂ»t 2015).

NÉGATIONNISME. Le 10 juillet 2013, le site d’Alain Soral, ÉgalitĂ© & RĂ©conciliation, publiait un texte intitulĂ© « Aux sources du nĂ©gationnisme : le FBI ? ». Sous la plume d’un adhĂ©rent de l’association, l’article suggĂ©rait qu’un document Â« dĂ©classifiĂ© » du FBI permettrait de tirer des conclusions « nĂ©gationnistes », qui plus est en se fondant sur des dĂ©clarations de responsables juifs, dĂšs avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, avant mĂȘme que les nĂ©gationnistes français aient investi ce terrain. L’analyse du site Â« Pratique de l’Histoire et dĂ©voiements nĂ©gationnistes » (PHDN) sur ce sujet vient d’ĂȘtre enrichie d’une analyse relative Ă  la reprise en 2015 par un site web de DieudonnĂ© M’Bala M’Bala de ce mĂȘme mensonge (source : phdn.org).

ANTIDOTE. Que faire quand un proche bascule dans le complotisme ? C’est la question Ă  laquelle Tristan MendĂšs France s’est efforcĂ© de rĂ©pondre dans sa chronique hebdomadaire « Antidote Â» sur France Inter (tous les vendredis Ă  8h50). Une chronique Ă  (rĂ©)Ă©couter en ligne (source : France Inter, 18 dĂ©cembre 2020). Au sujet de notre collaborateur, on lira le portrait qu’en a dressĂ© Le Parisien.

À ÉCOUTER. Le neuviĂšme Ă©pisode du podcast des « DĂ©conspirateurs » est en ligne. Tristan MendĂšs France et Rudy Reichstadt y discutent de l’actualitĂ© conspirationniste de la semaine Ă©coulĂ©e : censure et « effet Streisand Â», complotisme anti-pĂ©docriminalitĂ©, QAnon, repentis, Jean-Bernard Fourtillan interné  À noter que le podcast figure dans la sĂ©lection de l’équipe de l’émission « L’Atelier des mĂ©dias Â» (RFI).




Source: Conspiracywatch.info