Novembre 23, 2020
Par Conspiracy Watch
256 visites


L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 16/11/2020 au 22/11/2020).

ÉDIFIANT. Sur BFMTV, RaphaĂ«l Grably a consacrĂ© une chronique au tĂ©moignage d’une infirmiĂšre amĂ©ricaine, Jodi Doering, confrontĂ©e, dans son hĂŽpital du Dakota du Sud, Ă  des malades du Covid-19 qui ne croient pas Ă  la rĂ©alitĂ© de cette maladie, mĂȘme lorsqu’ils sont intubĂ©s (source : BFMTV (Twitter), 16 novembre 2020).

 COCKTAIL CONSPIRATIONNISTE. Entre la Covid-19, les attaques terroristes et la dĂ©faite de Donald Trump lors de la derniĂšre Ă©lection prĂ©sidentielle aux États-Unis, les thĂ©ories conspirationnistes foisonnent dans le dĂ©bat public. Pour la Fondation Jean-JaurĂšs, Antoine Bristielle, chercheur en sciences sociales, et Tristan Guerra, chercheur en science politique, en analysent les ressorts, notamment Ă  travers le rĂŽle jouĂ© par les rĂ©seaux sociaux. Ils proposent des pistes pour en enrayer l’essor (source : Fondation Jean-JaurĂšs, 16 novembre 2020).

GALAXIE ANTIVAX. Le succĂšs du film « Hold-up » l’illustre de façon Ă©clatante : la galaxie des anti-vaccins est vigoureuse en France. Dans cet univers singulier oĂč se croisent complots, 5G et nanoparticules, des visages reviennent avec insistance. De la pionniĂšre des intox, Guylaine LanctĂŽt, Ă  FrĂ©dĂ©ric Chaumont, agitateur proche de l’extrĂȘme-droite, en passant par le naturopathe Thierry Casasnovas et l’ex-« Anges de la tĂ©lĂ©-rĂ©alitĂ© » Kim Glow, la rĂ©daction numĂ©rique de France Inter a dressĂ© les portraits de quatorze de ces figures qui professent qu’il faut douter de tout
 (sauf de leurs propres doutes !) (source : France Inter, 17 novembre 2020).

RÉSEAUX COMPLOTISTES. Les territoires complotistes, un monde oĂč l’on s’échange des rĂ©vĂ©lations et des informations « secret dĂ©fense » ; un monde oĂč l’on tente de prouver l’existence d’un vaste complot mondialiste. Depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie, les thĂšses conspirationnistes ont connu un net essor, fĂ©dĂ©rant notamment les oppositions Ă  l’utilisation Ă  grande Ă©chelle d’un vaccin contre la Covid-19. EnquĂȘte sur les rĂ©seaux utilisĂ©s par les anti-vaccin pour diffuser leur littĂ©rature complotiste (source : France Inter, 17 novembre 2020).

FRANCESOIR. À lire dans Le Monde, un article sur un mĂ©dia qui connaĂźt une nouvelle jeunesse depuis le printemps, en relayant notamment tous les discours critiques inspirĂ©s par la crise sanitaire.  « FranceSoir est complĂštement connectĂ© Ă  la “complosphĂšre” », constate Rudy Reichstadt. InterrogĂ© lui aussi dans le cadre de cet article, François HĂ©nin, journaliste et consultant, prĂ©cise : « Comme n’importe quel blog complotiste, FranceSoir a le droit d’exister. Les rĂ©seaux sociaux et moteurs de recherche, facteurs de dissĂ©mination de fausses informations, ont la responsabilitĂ© de rĂ©duire la visibilitĂ© des mĂ©dias potentiellement dommageables Â» (source : Le Monde, 18 novembre 2020).

Une lecture Ă  complĂ©ter par celle d’un article du magazine StratĂ©gies, qui recueille notamment la parole d’un ex-journaliste de France Soir et dĂ©crivant son nouveau propriĂ©taire, Xavier Azalbert, comme un homme « aux opinions politiques fluctuantes qui ne supporte pas qu’on s’oppose Ă  lui » (source : StratĂ©gies, 19 novembre 2020).

ÉLECTIONS AMÉRICAINES. Une fausse carte Ă©lectorale des États-Unis affichant la victoire du camp rĂ©publicain a circulĂ© sur les rĂ©seaux sociaux, associĂ©e Ă  l’infox selon laquelle l’armĂ©e amĂ©ricaine aurait saisi des serveurs contenant des preuves d’irrĂ©gularitĂ©s. Une fake news dĂ©construite sur Twitter par le compte « Fake investigation Â». Quant aux accusations de Donald Trump selon lesquelles les machines de vote Dominion auraient supprimĂ© 2,7 millions de votes, elles ont Ă©tĂ© contredites par des journalistes amĂ©ricains et l’entreprise elle-mĂȘme, qui ont « fact-checkĂ© Â» cette nouvelle thĂ©orie visant Ă  invalider les rĂ©sultats de l’élection (source : FranceTV Info, 19 novembre 2020).

La thĂšse de la fraude Ă©lectorale est activement soutenue par Rudy Giuliani, l’avocat de Donald Trump, et par l’avocate pro-Trump Sidney Powell (cette derniĂšre a Ă©tĂ© dĂ©savouĂ©e par l’équipe de campagne du prĂ©sident sortant dimanche 22 novembre). Lors d’une confĂ©rence de presse, jeudi, Giuliani a parlĂ© d’un plan destinĂ© Ă  organiser la fraude Ă©lectorale et « spĂ©cifiquement axĂ© sur les grandes villes contrĂŽlĂ©es par les DĂ©mocrates » (source : NBC News, 20 novembre 2020).

InterrogĂ© le 19 novembre sur la chaĂźne LCI, Rudy Reichstadt a dĂ©crit une situation totalement inĂ©dite : « Le chef du “monde libre”, c’est aussi le complotiste en chef, aujourd’hui et sans doute jusqu’en janvier 2021, puisque de toute Ă©vidence il a quand mĂȘme perdu cette Ă©lection ».

À visionner Ă©galement, une sĂ©quence diffusĂ©e par EUvsDisinfo, projet portĂ© et financĂ© par l’Union europĂ©enne pour contrer les campagnes de dĂ©sinformation en provenance notamment de la Russie, montrant comment une chaĂźne d’État russe valide et relaie les accusations de fraudes Ă©lectorales aux États-Unis (source : Twitter, 21 novembre 2020).

QANON. Une femme a rĂ©cemment Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©e pour le meurtre d’un homme en Floride. Cette partisane de la thĂ©orie du complot QAnon pensait que la victime conspirait contre elle, avec le gouvernement, pour lui refuser la garde de ses enfants (source : Paris Match, 19 novembre 2020).

FNAC (ALGORITHMES). Sur les dix premiers ouvrages poussĂ©s par les algorithmes de l’entreprise la FNAC Ă  la requĂȘte « vaccins Â», au moins cinq remettent en cause le consensus scientifique sur la question. Un thread de Stop Hate Money Ă  retrouver sur Twitter.

À ÉCOUTER. Le cinquiĂšme Ă©pisode du podcast des « DĂ©conspirateurs » est en ligne. Tristan MendĂšs France et Rudy Reichstadt ont consacrĂ© leur rendez-vous hebdomadaire au film « Hold-up » et Ă  la dĂ©fiance anti-vaccinale.

En podcast Ă©galement, un dĂ©bat sur RFI, avec Tristan MendĂšs France et François Jost, sĂ©miologue, professeur Ă©mĂ©rite en Sciences de l’information et de la communication Ă  l’UniversitĂ© Sorbonne-Nouvelle, autour de la question : « Comment lutter contre la progression du complotisme ? Â» (source : RFI, 19 novembre 2020).

Sans oublier, enfin, les trois Ă©pisodes de la saison de la sĂ©rie de France Culture, « MĂ©caniques du complot », consacrĂ©s Ă  l’épidĂ©mie de Covid-19, en ligne depuis avril dernier (source : Conspiracy Watch, 29 avril 2020).

ULTRADROITE. La pandĂ©mie de Covid-19, les mesures de confinement qui en ont dĂ©coulĂ© ainsi que la propagation de la mĂ©sinformation et de la dĂ©sinformation en ligne qui y sont liĂ©es ont crĂ©Ă© des conditions idĂ©ales Ă  exploiter pour certains acteurs malveillants. Dans une note pour la Fondation pour l’innovation technique (Fondapol), Tech Against Terrorism, un support qui est le fruit d’un partenariat public-privĂ© soutenu par l’ONU, analyse comment les partisans de l’ultradroite, en particulier, ont exploitĂ© l’instabilitĂ© causĂ©e par la pandĂ©mie de Covid-19, et ce que la rĂ©ponse du secteur technologique signifie pour la libertĂ© d’expression en ligne et la responsabilitĂ© des plateformes (source : Fondapol, 3 novembre 2020).

« HOLD-UP Â». Pour le philosophe Mathias Girel, maĂźtre de confĂ©rences en philosophie Ă  l’ENS et auteur de Science et territoires de l’ignorance (Quae, 2017), « Hold-up » est fidĂšle Ă  la dĂ©marche complotiste : partir de questions lĂ©gitimes pour produire une argumentation vaporeuse et contradictoire. « Ce ne sont pas les questions qui font le complotisme, explique-t-il, mais la maniĂšre dont il leur apporte une rĂ©ponse » (source : LibĂ©ration, 18 novembre 2020).

Chercheur en neurosciences au Laboratoire de sciences cognitives et neurologiques de l’UniversitĂ© de Fribourg, Sebastian Dieguez a rĂ©pondu pour sa part aux questions du quotidien belge L’Écho sur le succĂšs du film « Hold-up Â». « Le complotisme, analyse-t-il, est principalement une posture qui consiste Ă  s’opposer Ă  la thĂ©orie officielle. Être contre ne signifie pas pour autant adhĂ©rer ou croire Ă  telle ou telle thĂšse complotiste. Les complotistes, en fait, ne croient pas Ă  grand-chose Â» (source : L’Écho, 21 novembre 2020).

L’émission « Vrai ou Fake Â» (France TV Info) propose de son cĂŽtĂ© un portrait du rĂ©alisateur de cette production, Pierre BarnĂ©rias.

Sur Canal +, Bertrand Usclat (Broute) propose une parodie du phĂ©nomĂšne « Hold-up Â». A voir d’urgence pour se changer les idĂ©es !

SECTE RAËL. Une pancarte en carton pour un « cĂąlin gratuit » qui semble bien innocent et pourtant : la secte RaĂ«l a appelĂ© ses membres Ă  travers le monde Ă  lutter contre les rĂšgles de distanciation physique en relançant des campagnes d’accolades de rue, plus connues sous le nom de « free hugs ». RaĂ«l, un culte fondĂ© dans les annĂ©es 1970 par Claude Vorilhon, qui assure que la vie sur Terre a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e Ă  il y a 25 000 ans par des extraterrestrres. (source : Le Parisien, 18 novembre 2020). Ă€ noter que Vorilhon s’est vu dĂ©cerner deux quenelles d’or de la part du polĂ©miste antisĂ©mite DieudonnĂ© M’Bala M’Bala en 2016 et 2017.

« FICHAGE ». Samedi 21 novembre, Karen Attiah, Ă©ditorialiste au Washington Post, a relayĂ© une fausse information affirmant qu’Emmanuel Macron Ă©tait sur le point de « donner un numĂ©ro d’identification Ă  tous les Ă©coliers musulmans ». (source : Ladepeche.fr, 22 novembre 2020). Une fake news relayĂ©e Ă©galement par la ministre pakistanaise des droits de l’homme, Shireen Mazari, qui a accusĂ© le prĂ©sident français de « faire aux musulmans ce que les nazis ont fait aux juifs », ajoutant que « les enfants musulmans devront avoir un numĂ©ro d’identification, comme les Juifs Ă©taient forcĂ©s Ă  porter l’étoile jaune sur leurs vĂȘtements pour ĂȘtre identifiĂ©s » (source : Le Figaro, 21 novembre 2020). La ministre pakistanaise et la journaliste amĂ©ricaine ont repris, sans la vĂ©rifier, une intox publiĂ©e dans un premier temps par The Muslim Vibe, un site d’information britannique qui l’a par la suite corrigĂ©e en prĂ©cisant que tous les Ă©coliers français ont un numĂ©ro d’identification. Karen Attiah a finalement retirĂ© son tweet initial et prĂ©sentĂ© ses excuses.




Source: Conspiracywatch.info