Janvier 31, 2021
Par Conspiracy Watch
407 visites


L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 25/01/2020 au 31/01/2021).

BLACKS AND JEWS. PubliĂ© en 1991 par la secte suprĂ©maciste noire Nation of Islam, l’ouvrage The Secret Relationship between Blacks and Jews prĂ©tendait dĂ©montrer que les Juifs avaient jouĂ© un rĂŽle primordial et disproportionnĂ© dans l’histoire des traites nĂ©griĂšres et de l’esclavage. Les auteurs de cet opuscule n’avaient pas Ă©tĂ© jusqu’alors identifiĂ©s. Ils le sont dĂ©sormais grĂące au travail d’investigation du site Pratique de l’Histoire et DĂ©voiements NĂ©gationnistes (PHDN), qui retrace le fil de la rĂ©solution de ce mystĂšre dans un excellent thread.

BUSINESS. Ils promeuvent des remĂšdes miracles tout en minimisant l’épidĂ©mie. Dans une enquĂȘte exclusive, L’Express lĂšve le voile sur l’une des motivations les moins avouables des figures les plus influentes de la complosphĂšre : l’argent. « Car derriĂšre le discours Ă©sotĂ©rique se cache un business lucratif. Beaucoup vendent livres, stages, confĂ©rences et autres formations en ligne – 400 euros pour savoir “comment tout guĂ©rir” avec Tal Schaller, 900 euros pour le cours complet de “l’AcadĂ©mie de la vie en mouvement” de CrĂšvecoeur
 Un “business model” qu’ils ne sont pas les seuls Ă  avoir adoptĂ©. Citons Jade AllĂšgre, une naturopathe qui prĂŽne “l’usage mĂ©dical des argiles pour renforcer l’immunitĂ©â€, Yann Lipnick et ses stages de “rencontre avec le monde des elfes” (sic). Ou encore Luc Bodin, un mĂ©decin radiĂ© en 2014, Ă©galement trĂšs prĂ©sent sur YouTube, qui continue Ă  organiser des cessions de soins Ă©nergĂ©tiques (1280 euros la semaine). Sur son site Ă  l’esthĂ©tique lĂ©chĂ©e, oĂč il se prĂ©sente toujours comme “docteur”, il propose aussi des formations en ligne sur “la puissance de la pensĂ©e” (117 euros les 4 heures) ou, moins cher “l’homme Ă©nergĂ©tique” (67 euros)
 Lui, bien sĂ»r, a la solution pour prĂ©venir le Covid : oligoĂ©lĂ©ments et homĂ©opathie » (source : L’Express, 26 janvier 2021).

TOUS COMPLOTISTES ? C’est le titre d’un documentaire rĂ©alisĂ© par le journaliste Martin Weill, parti avec son Ă©quipe Ă  la rencontre des crĂ©ateurs, des propagateurs, des victimes et des spĂ©cialistes du phĂ©nomĂšne complotiste. « En essayant de dĂ©crypter cette mĂ©canique, on tente d’expliquer pourquoi ça marche, pourquoi les conditions sont rĂ©unies pour que le complotisme Ă©merge, quels en sont les dangers et les solutions potentielles Â», explique le journaliste dans Ouest France. Un film Ă©difiant diffusĂ© sur TMC le 26 janvier 2021 et Ă  retrouver en replay pendant trente jours.

Parmi les personnalitĂ©s rencontrĂ©es par Martin Weill, notons l’apparition de LĂ©onard Sojli (animateur du site Les DĂ©Qodeurs) qui, dans un entretien avec le journaliste, revendique lui-mĂȘme le qualificatif de « complotiste Â» et reconnaĂźt croire Ă  l’existence d’une Ă©lite « pĂ©dophile et sataniste » dans le droit fil des thĂ©ories du complot QAnon.

RIPOSTE LAÏQUE. MenacĂ© de mort par courriers anonymes Ă©manant de Riposte laĂŻque, un site d’extrĂȘme droite cofondĂ© par Pierre Cassen, le Dr JĂ©rĂŽme Marty a annoncĂ© des poursuites judiciaires contre ce mĂ©dia conspirationniste. Dans une vidĂ©o postĂ©e sur Twitter, le mĂ©decin prĂ©sente les articles du site reçus sous enveloppes, rĂ©vĂ©lant les « menaces, propos homophobes et appels au meurtre Â» dont ils sont porteurs.

EXTRÊME DROITE. Flairant l’opportunitĂ© Ă©lectorale, les partis d’extrĂȘme droite lorgnent les mouvements anti-vaccins dans toute l’Europe. Une maniĂšre pour eux d’exister, alors que la crise du Covid ne laisse que peu de place aux partis d’opposition. Tour d’horizon (source : LibĂ©ration, 26 janvier 2021).

HENRION-CAUDE. Nouveaux vaccins capables de « s’intĂ©grer au gĂ©nome Â», prĂšs de 3% des vaccinĂ©s aux États-Unis « incapables de travailler Â», remĂšdes « extraordinaires Â» dĂ©jĂ  existants contre le Covid-19
 Dans une vidĂ©o d’une heure partagĂ©e des dizaines milliers de fois depuis le 16 janvier 2021 sur Facebook, la gĂ©nĂ©ticienne Alexandra Henrion-Caude reprend Ă  son compte plusieurs fausses informations sur la pandĂ©mie de coronavirus. Pour l’AFP Factuel, des scientifiques et mĂ©decins font le point sur les principales contre-vĂ©ritĂ©s mises en avant par cette ex-chercheuse de l’Inserm aperçue samedi 23 janvier Ă  la manifestation contre la « coronafolie Â» organisĂ©e par l’ancien numĂ©ro 2 du Front national, Florian Philippot, Ă  Paris (sources : AFP, LibĂ©ration, 26 janvier 2021).

CASASNOVAS. Il fait l’objet de nombreux signalements auprĂšs de la Mission interministĂ©rielle de vigilance et de lutte contre les dĂ©rives sectaires (Miviludes) et ambitionne de crĂ©er une Ă©cole hors contrat : vantant depuis presque dix ans les bienfaits pour la santĂ© du crudivorisme, Thierry Casasnovas est devenu incontournable dans le monde des mĂ©decines et rĂ©gimes alimentaires alternatifs. Il est aujourd’hui visĂ© par une enquĂȘte judiciaire. Il lui est reprochĂ© des faits relevant de la « suspicion d’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse d’une personne particuliĂšrement vulnĂ©rable Â» et une potentielle mise en danger de la vie d’autrui. Portrait (source : L’Express, 26 janvier 2021).

FRANCESOIR. Avec l’épidĂ©mie de Covid-19, l’ancien titre du quotidien de Pierre Lazareff est devenu un puissant relais des thĂ©ories conspirationnistes. Son propriĂ©taire Xavier Azalbert, riche entrepreneur de 56 ans, cultive l’art du secret et des affaires rondement menĂ©es. Zoom du Parisien sur un mĂ©dia qui, de 2 millions de vues par mois, en juillet 2020, est passĂ© Ă  6 millions, en dĂ©cembre. À noter que la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a dĂ©clarĂ© sur Twitter avoir demandĂ© le rĂ©examen du certificat Information politique et gĂ©nĂ©rale (IPG), dĂ©livrĂ© Ă  ce site, « afin de vĂ©rifier dĂšs maintenant que ses conditions d’octroi sont bien toujours respectĂ©es Â». InterviewĂ© dans le documentaire de Martin Weill, la rĂ©action de Xavier Azalbert a suscitĂ© les moqueries sur les rĂ©seaux sociaux.

GIULIANI. La sociĂ©tĂ© Dominion Voting Systems a dĂ©posĂ©, lundi 25 janvier, une plainte en diffamation contre Rudy Giuliani, l’avocat personnel de Donald Trump, qui a cherchĂ© Ă  faire annuler les rĂ©sultats de la prĂ©sidentielle 2020. Selon cette plainte intentĂ©e devant la justice fĂ©dĂ©rale, le fabricant de logiciels et de machines de vote Ă©lectronique accuse l’ancien maire de New York d’avoir menĂ© Â« une campagne de dĂ©sinformation virale contre Dominion Â», constituĂ©e d’allĂ©gations Â« manifestement fausses Â» (source : New York Times via Courrier International, 25 janvier 2021). À noter que YouTube a dĂ©sactivĂ© pour au moins trente jours les revenus publicitaires de Giuliani pour avoir diffusĂ© de la dĂ©sinformation (source : NBCNews, 26 janvier 2021).

MARJORIE TAYLOR GREENE. Un examen approfondi de l’historique des pages sur les rĂ©seaux sociaux de la nouvelle membre du CongrĂšs et adepte de QAnon Marjorie Taylor Greene rĂ©vĂšle des messages Ă  teneur complotiste et antisĂ©mite. Dans un message sur Facebook, elle a par exemple suggĂ©rĂ© que « Rothschild Inc » Ă©tait derriĂšre les incendies de forĂȘt qui ont ravagĂ© la Californie Ă  l’étĂ© puis en novembre 2018, des feux qui auraient selon elle Ă©tĂ© provoquĂ©s par des rayons laser depuis l’espace. Elle a Ă©galement fait « la promotion d’une fausse affirmation Ă  propos de Clinton et d’une assistante, Huma Abedin, se livrant supposĂ©ment Ă  un rituel satanique de meurtre et Ă  la mutilation d’un enfant » (source : Courrier International, 28 janvier 2021) et suggĂ©rĂ© que les fusillades meurtriĂšres survenues dans les Ă©coles de Sandy Hook en 2012 (26 morts) et Ă  Parkland en 2018 (17 morts) Ă©taient « des mises en scĂšne de la part d’activistes favorables au contrĂŽle des armes Ă  feu Â», comme l’a fait remarquer le Seattle Times. Elle a aussi Ă©mis des doutes sur les attentats du 11 septembre 2001 et dĂ©noncĂ© les « suprĂ©macistes sionistes Â» et George Soros (source : The Times of IsraĂ«l, 29 janvier 2021). En 2018 et 2019 elle a, « de façon rĂ©pĂ©tĂ©e, annoncĂ© son soutien Ă  l’exĂ©cution de personnalitĂ©s dĂ©mocrates », dont Barack Obama et Hillary Clinton. Marjorie Taylor Greene fait aujourd’hui l’objet de vives attaques des DĂ©mocrates au sein du CongrĂšs, auxquelles elle rĂ©pond en affirmant qu’elle ne s’excusera jamais. Elle a rĂ©vĂ©lĂ© le 30 janvier avoir reçu le « plein soutien Â» de Donald Trump aprĂšs lui avoir parlĂ© au tĂ©lĂ©phone (source : The Independent, 30 janvier 2021).

QANON. QAnon n’est pas une thĂ©orie du complot statique. Depuis son apparition en 2017, elle n’a cessĂ© d’évoluer en adoptant des Ă©lĂ©ments d’autres thĂ©ories du complot. Cette Ă©lasticitĂ© a Ă©tĂ© la clĂ© de son succĂšs. L’investiture du prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden a plongĂ© les fidĂšles de QAnon dans le dĂ©sarroi. Il n’est pourtant pas certain que le mouvement soit sur le point de s’effondrer. Les prophĂ©ties ratĂ©es n’affectent pas toujours les thĂ©ories Ă©laborĂ©es. Pour mieux comprendre ce phĂ©nomĂšne, le site Bellingcat a analysĂ© un ensemble de donnĂ©es contenant 4 952 « Q drops », les messages cryptiques au cƓur de la thĂ©orie du complot QAnon (source : Bellingcat, 29 janvier 2021).

FAUCI. Il a Ă©tĂ© le conseiller scientifique et mĂ©dical de six prĂ©sidents amĂ©ricains avant Joe Biden. Ses quatre annĂ©es auprĂšs de Donald Trump n’ont Ă©tĂ© qu’un long cauchemar, surtout avec le dĂ©ferlement du Covid-19 aux États-Unis. Le Dr Anthony Fauci, 80 ans, a racontĂ© au New York Times les dĂ©lires d’un prĂ©sident prĂŽnant les UV et le dĂ©tergent pour combattre la pandĂ©mie, les articles l’accusant d’avoir inventĂ© le virus et les menaces de mort dont lui et sa famille ont fait l’objet. Un rĂ©cit effrayant (source : Ouest-France, 27 janvier 2021).

CAPITOLE. Le grand meeting de Donald Trump qui a prĂ©cĂ©dĂ© l’assaut contre le Capitole a Ă©tĂ© financĂ© Ă  hauteur de 300 000 dollars (pour un coĂ»t total de 500 000 dollars) par l’une de ses plus importantes donatrices, Julie Jenkins Fancelli, hĂ©ritiĂšre de la chaĂźne de grande districution Publix Super Markets Inc. C’est Alex Jones, le patron du site InfoWars et l’un des plus influents leaders complotistes amĂ©ricains, lui-mĂȘme donateur Ă  hauteur de 50 000 dollars, qui a intercĂ©dĂ© auprĂšs de la philanthrope pour permettre le financement du rassemblement pro-Trump (source : Wall Street Journal, 30 janvier 2021).

STOPMENSONGES. Laurent Gouyneau, alias Laurent « Freeman », figure du conspirationnisme, avait diffusĂ© sur son site stopmensonges.com des milliers de documents confidentiels appartenant Ă  des loges maçonniques et issus d’un piratage. Ce site foisonne par ailleurs d’infox et de thĂ©ories du complot, des civilisations englouties aux extraterrestres, en passant par les attentats sous faux drapeau et le nĂ©gationnisme. Inquiet de l’influence de la franc-maçonnerie sur son procĂšs, l’homme a comparu le 27 janvier, sans avocat, devant le tribunal de Paris. Il a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  douze mois de prison dont huit avec sursis, sans mandat de dĂ©pĂŽt, et au versement de 7 000 euros de dĂ©dommagement au Grand Orient de France (source : Marianne, 28 janvier 2021).

« GAMIFICATION ». Les thĂ©ories du complot se multiplient aujourd’hui mais, aussi, les tentatives de les expliquer : crise de confiance dans les institutions, attraction religieuse ou sectaire, explosion des rĂ©seaux sociaux, etc. Une hypothĂšse n’a pourtant pas encore Ă©tĂ© envisagĂ©e : celle de la « gamification Â» du complotisme. Les analogies avec les nouveaux jeux en rĂ©alitĂ© alternĂ©e (ARG) et autres jeux pervasifs â€“ des jeux envahissant la vie quotidienne, sans limites clairement dĂ©finies entre l’espace du jeu et la vie rĂ©elle –, sont pourtant frappantes. Exploration de cette hypothĂšse vertigineuse avec le concepteur de jeux en rĂ©alitĂ© alternĂ©e Ă‰ric Viennot et le philosophe Mathieu Triclot (source : Philosophie Magazine, 29 janvier 2021).

CRÉDULITÉ. Ceux qui croient tout ce qu’on leur raconte sont-ils stupides ? Le chercheur en neurosciences Sebastian Dieguez s’est appuyĂ© sur une nouvelle de l’écrivain amĂ©ricano-polonais Isaac Bashevis Singer (1902-1991) – et sur des recherches en psychologie – pour montrer que la crĂ©dulitĂ© rĂ©sulte moins d’un manque d’intelligence que d’une vulnĂ©rabilitĂ© sociale. Il montre que dans son livre, Not Born Yesterday, Hugo Mercier, psychologue au CNRS, constate « que les gens sont beaucoup moins crĂ©dules – au sens fort – qu’on ne l’imagine. En fait, ils tendent Ă  accepter ce qu’ils croient dĂ©jĂ , ce qui leur paraĂźt intuitif, ce qui n’a que peu d’importance pour leur vie ou ce qui arrange leurs intĂ©rĂȘts personnels [
]. Les manipulateurs, dĂ©magogues et charlatans seraient alors, non pas des maĂźtres de l’influence, mais plutĂŽt des individus sachant s’adapter Ă  ce que leurs “victimes” sont de toute façon dĂ©jĂ  prĂȘtes Ă  entendre et Ă  accepter » (source : Cerveau & Psycho, 3 dĂ©cembre 2020).

VACCIN. « Je suis inquiet de toutes ces fake news. Les gens pensent que le vaccin n’est pas lĂ  pour les aider, que c’est vĂ©ritablement un outil nĂ©faste Â», a expliquĂ© Bill Gates, le fondateur de Microsoft, interviewĂ© par France TV Info.

Le vaccin serait-il plus dangereux que protecteur ? En IsraĂ«l, alors que plus d’un quart de la population a dĂ©jĂ  reçu une injection, les courbes des contaminations et des dĂ©cĂšs ne semblent pas flĂ©chir
 C’est Ă  ce constat trompeur que la sĂ©quence DĂ©sintox (Arte) a cherchĂ© Ă  rĂ©pondre aprĂšs que le site complotiste FranceSoir s’est demandĂ© si « le vaccin Pfizer [n’augmenterait pas] le risque de contamination et de mort par Covid-19 ? Â» (source : Arte, 28 janvier 2021).

LALANNE. AprĂšs s’ĂȘtre illustrĂ© par ses propos polĂ©miques tenus au micro de Richard Boutry sur le mĂ©dia conspirationniste FranceSoir, Francis Lalanne a dĂ©clarĂ© le 26 janvier sur le plateau de l’émission « Touche Pas Ă  Mon Poste » (C8) : « Je connais des mĂ©decins et je sais, aujourd’hui, qu’on a empĂȘchĂ© les Français d’avoir accĂšs Ă  des traitements prĂ©coces » contre le Covid-19. Le chanteur a attaquĂ© la gestion de la crise sanitaire et affirmĂ© que l’on pouvait « guĂ©rir trĂšs rapidement » du virus, « dĂšs les premiers symptĂŽmes avec des mĂ©dicaments » tels que l’hydroxychloroquine, l’azithromycine ou l’ivermectine, « qui ont Ă©tĂ© proposĂ©s par les plus grands virologues au monde, comme les professeurs Raoult et Perrone. Â» Des affirmations fausses et imprudentes, comme le dĂ©montre un article du Parisien (30 janvier 2021).

HARARI. L’historien israĂ©lien et auteur Ă  succĂšs Yuval Noah Harari dĂ©crypte la place des thĂ©ories complots dans une tribune publiĂ©e par le New York Times et reprises par Le Point. Il y explique que les thĂ©ories du complot « offrent une explication simple et directe Ă  d’innombrables processus compliquĂ©s » et qu’à travers l’histoire leur « structure de base reste identique : un groupe contrĂŽle presque tout ce qui arrive, tout en dissimulant son pouvoir » (source : Le Point, 24 janvier 2021).

DÉSOBÉISSANCE SANITAIRE. Le 27 janvier, un restaurant de Nice a bravĂ© l’interdiction d’ouverture dĂ©cidĂ©e dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. L’action a Ă©tĂ© dĂ©noncĂ©e par l’Union des mĂ©tiers et des industries de l’hĂŽtellerie Nice-CĂŽte-d’Azur (source : 20 Minutes, 29 janvier 2021). L’exploration des pages Facebook du propriĂ©taire, Christophe Wilson, a rĂ©vĂ©lĂ© une nette inclination pour les thĂ©ories du complot de type QAnon comme l’a rĂ©vĂ©lĂ© le journaliste RaphaĂ«l Grably.

À noter que l’initiative du restaurateur a rencontrĂ© un curieux Ă©cho chez une partie de la complosphĂšre qui, Ă  l’instar du youtubeur Silvano Trotta, en a donnĂ© une interprĂ©tation complotiste


GREAT RESET. Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, Tristan MendĂšs France s’est penchĂ© sur l’expression « Great Reset » (« grande rĂ©initialisation Â»), employĂ©e au forum Ă©conomique annuel de Davos dans le but de rĂ©flĂ©chir au monde de l’aprĂšs-Covid. L’expression est devenue la cible d’une grande partie des complotistes de la planĂšte qui y voit un plan secret d’asservissement de l’humanitĂ© (source : France Inter, 29 janvier 2021). À visionner Ă©galement, la mise au point effectuĂ©e par l’équipe de Vrai ou Fake au sujet de cette mĂ©taphore vague devenue objet de fantasmes.

SODA INFECTÉ. C’est une tentative ratĂ©e pour prouver que les tests contre le Covid-19 seraient inutiles. Dans une vidĂ©o, partagĂ©e plus de 1 000 fois en quelques heures sur Facebook, un pharmacien français rĂ©alise un test antigĂ©nique avec quelques gouttes de soda qui dĂ©bouche sur rĂ©sultat positif. Un rĂ©sultat trompeur : c’est le PH trĂšs acide de la boisson qui provoque en fait la rĂ©action chimique (source : France Info, 26 janvier 2021).

DÉSINFORMATION. Twitter a rĂ©vĂ©lĂ© le 25 janvier la mise en place d’une fonctionnalitĂ© pour renforcer la lutte contre la dĂ©sinformation, en s’appuyant sur les utilisateurs pour signaler les tweets potentiellement litigieux. Ce systĂšme, intitulĂ© « Birdwatch Â», permet aux utilisateurs d’échanger et de documenter les tweets qui posent problĂšme. Il est pour l’instant expĂ©rimentĂ© aux États-Unis, disponible pour un petit nombre d’utilisateurs qui auront, au prĂ©alable, communiquĂ© un numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone ou un email valides (source : NBCNews, 25 janvier 2021).




Source: Conspiracywatch.info