Mai 15, 2018
Par Union Syndicale Solidaires
178 visites


PAROLE, PAROLE, PAROLE …
Quand le président a souhaité refondre le régime indemnitaire ‘car notre collectivité n’était plus attractive’, nous lui avions fait remarquer que ses 850 000 € étaient principalement partagés entre ses cadres A ++ et que la majorité des agent-e-s n’auraient que des miettes … moins de 2 € ! Son discours était : il n’y a pas que l’argent pour rendre notre collectivité attractive, il y a aussi les nombreux congés …
Aujourd’hui, ce même président veut nous supprimer au minimum 7 jours de congé sans aucune compensation financière.
Une journée non rémunérée, type journée de carence, c’est entre 70 et 120 € de moins pour l’agent-e, donc 7 jours x …
STOP ! Inutile de calculer ! ils veulent nous faire travailler plus pour faire des économies de postes, donc pas question d’augmenter les salaires.

7 JOURS DE CONGE EN MOINS, VOIRE 8 OU 9 :
Pour mémoire, pour bénéficier d’un jour de fractionnement, il faut avoir pris 5, 6 ou 7 jours de congé entre le 1er novembre et le 30 avril. Et pour 2 jours de fonctionnement, il faut en avoir pris au moins 8 pendant cette période. Ce qui ne fait plus que 17 jours de congé à prendre entre le 1er mai et le 31 octobre.

NOUS NE SOMMES PAS UNE VARIABLE D’AJUSTEMENT !
Le président prétend que le passage aux 1607 heures est obligatoire pour pouvoir boucler les budgets 2019, 2020 et 2021. Mais comment font les autres départements … Avec 32 jours de congé, nous sommes sous la moyenne du nombre des congés dans des conseils départementaux (32,5 jours – cf Gazette des communes).

DIVISER POUR MIEUX REGNER :
Les jours précédent le 20 avril, Mathieu Klein et ses cadres ont fait le tour des services pour dissuader les agent-e-s de se mobiliser, mais cela n’a pas fonctionné.
Dernière tentative : lui et son partenaire social (la CFDT) essayent de diviser les services. Mathieu Klein serait prêt à reconnaître la pénibilité pour les agents des routes et des collèges … c’est à dire 1 ou 2 jours de congé en plus que les autres (traduisez par 5 ou 6 jours de congé en moins).
Mais en échange de quoi, du travail posté ?

NOUS ETIONS NOMBREUX A NOUS MOBILISER LE 20 AVRIL AU CENTRE ADMINISTRATIF DEPARTEMENTAL ET SUR LES TERRITOIRES

SOYONS ENCORE PLUS NOMBREUX-SES POUR DIRE NON AUX 1607 HEURES, LE 14 MAI A 14 HEURES DANS LE HALL DU CENTRE ADMINISTRATIF DEPARTEMENTAL




Source: